Soulager et combattre la misère : les contradictions identitaires des associations de solidarité au prisme de la question bénévole

par Marie-Victoire Bouquet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Remi Lenoir.

Le président du jury était Serge Paugam.

Le jury était composé de Serge Ebersold, Delphine Serre.


  • Résumé

    Soulager et combattre la misère sont les principes au fondement de beaucoup d'associations de solidarité qui ont émergé en France dans la seconde moitié du XXême siècle en réponse aux défaillances de l'Etat providence dont le système assuranciel a repoussé la question sociale aux marges de la condition salariale. Or ces principes, complémentaires en théorie, tendent à se transformer en injonctions paradoxales dès lors que ces organisations dépendent financièrement des pouvoirs publics et que les inégalités sociales dont sont victimes leurs bénéficiaires sont d'ordre politique. Cette tension est particulièrement sensible dans celles qui emploient un personnel salarié pour mener à bien leur mission. L'objectif de cette thèse est alors de comprendre comment les associations de solidarité résolvent Iles contradictions inhérentes à la mise en œuvre de leur projet pour construire un équilibre de fonctionnement durable et respectueux de leurs valeurs fondatrices dans le cadre juridique hybride qui les régit (celui de la loi 1901, imposant un fonctionnement démocratique et celui du Code du travail, supposant une organisation hiérarchisée). C'est à travers l'exempte de l'Association Emmaüs, engagée dans la prise en charge des personnes sans abri en région parisienne, et par le prisme de sa gestion des ressources humaines bénévoles, que nous avons choisi d'appréhender cette « équation » associative.


  • Résumé

    Providing relief and combatting poverty are the principles on which a lot of welfare organisations have emerged in France in the second half of the 20m Century as a response to failures of the welfare state whose social assurance system has pushed the social question to the margins of the status of wage earners. Now, these principles, which are complementary in theory, tend to transform themselves into a paradoxical injunction as the activity of these organisations depends on public financing and as the causes of social inequality endured by theirdeneficiaries are political. This tension is particularly sensitive in those organisations, which employ paid professionals to successfully complete their mission. This thesis therefore aims at understanding how these organisations resolve the contradictions inherent to the implementation of their project and construct an enduring balance in their functioning, respecting their founding values, in the hybrid legal framework which guides them (the law of 1901 which imposes a democratic functioning and the Labour Code, supposing a hierarchical organisation). This 'equation' of welfare organisations will be analysed at the example of the organisation Emmaus, which is committed to take care of homeless people in the region of Paris and through the prism of its management of the volunteering human resources.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (465, 76 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.447-459. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-137

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.