L'église comme lieu de concert : pratiques musicales et usages de l'espace ecclésial dans les paroisses parisiennes (1830-1905)

par Fanny Gribenski

Thèse de doctorat en Musique, histoire, société

Sous la direction de Rémy Campos et de Patrice Veit.

Le président du jury était Philippe Martin.

Le jury était composé de Xavier Bisaro, Katharine Ellis, Michael Werner.


  • Résumé

    Alors que de nombreux travaux ont mis en lumière le rôle central de Paris dans la vie musicale européenne du XIXe siècle, l'histoire de certains de ses hauts lieux de musique est demeurée dans l'ombre. Reconduisant le topos d'une déchristianisation de la France de cette période, l'historiographie a eu tendance à passer systématiquement sous silence l'importance des églises dans la vie musicale parisienne du temps. Tout au long du siècle, les « fêtes musicales » organisées dans les paroisses les plus riches de la capitale, mais aussi dans des églises plus modestes, ont pourtant compté au nombre des événements importants de la saison musicale parisienne. Certains temps forts du calendrier des paroisses - principales célébrations religieuses de l'année, fêtes patronales, exercices de dévotion, prières publiques, inaugurations d'orgues, etc. - furent ainsi l'occasion d'une « musicalisation » exceptionnelle des sanctuaires. Fondées sur le recrutement de chanteurs et d'instrumentistes extérieurs aux bas-chœurs des paroisses et sur l'exécution d'ouvrages musicaux de grande ampleur, annoncées et parfois longuement commentées dans la presse, ces solennités dans lesquelles la musique occupe une place absolument essentielle - quoiqu'elle soit presque toujours articulée à une action liturgique - attirent un public formé en grande partie d'amateurs de musique. À la croisée de la musicologie, de l'histoire culturelle et religieuse, et de la sociologie de l'espace, cette thèse montre la manière dont les mutations caractéristiques de la vie musicale du XIXe siècle se sont traduites - outre par l'apparition de lieux nouveaux et spécifiquement dédiés à la musique - par la transformation des églises parisiennes en d'éphémères salles de concert.


  • Résumé

    While numerous works have highlighted the central role of Paris in nineteenth-century French musical life, the history of some of its most important musical spaces remains relatively unknown. Marked by the topos of France's secularization at this time, the historiography about the period has tended to systematically ignore the importance of churches as spaces of musical innovation and practice. Throughout the century, the « musical celebrations » organized in both the wealthiest and the poorest parishes of the city counted amongst the most important events of the musical season. Some highlights of the parishes' calendar (main religious celebrations of the year, patron-saint feasts, devotional exercises, political ceremonies, organ inaugurations. . . ) provided opportunities for an exceptional "musicalization" of the sanctuaries. Based on the hiring of musicians and singers who were not themselves members of the parishes, these events—announced and commented on at length in local periodicals—attracted crowds of music lovers, even though they were almost always articulated with a liturgical action as well. At the crossroads of musicology, cultural and religious history, and sociology of space, this study shows how the mutations characterizing nineteenth century musical life were not only carried by the creation of new urban spaces dedicated specifically to the performance of music, but were also translated through the transformation of churches into ephemeral concert halls.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (688 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.654-673. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.