Antithèses. Thèses d'écrivains français aux XXe et XXIe siècles

par Charles Coustille

Thèse de doctorat en Sciences du littéraire

Sous la direction de Philippe Roger.

Le président du jury était Marielle Macé.

Le jury était composé de Scott Durham, Michael Maurice Loriaux.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Jeannelle.


  • Résumé

    Au XXe siècle, plusieurs grands écrivains français ont entrepris la rédaction d'une thèse, non sans quelques difficultés. Dans cette étude, on voudrait comparer entre elles ces expériences habituellement isolées. Toutes partagent une même difficulté : celle de rendre compatible l'écriture individuelle avec les normes institutionnelles du genre. Il ne s'agit donc pas simplement de mettre au jour un corpus méconnu, mais, à partir de l'analyse détaillée des thèses de Péguy, Paulhan, Barthes et d'auteurs contemporains, de comprendre comment, au fil d'un siècle, les écritures littéraires et universitaires se sont rencontrées. L'écrivain, hostile au genre par principe, écrit contre mais aussi grâce à la thèse. Les normes universitaires sont critiquées, déplacées, appropriées, travaillées et, de diverses manières, elles stimulent la création. Autrement dit, le littéraire se construit comme un envers de l'universitaire. Ou, plus radicalement, si l'on étend la dynamique à l'œuvre dans les thèses, le mouvement de rejet de l'université peut être tenu pour un ressort de la création littéraire. Lire ces textes hybrides, c'est aussi se donner une chance de penser aux structures qui constituent et règlent nos pratiques - à commencer par les normes et formes du genre de la thèse.

  • Titre traduit

    Antitheses. French Writers' Theses in the 20th and 21st Centurues


  • Résumé

    During the 20th century, several French authors have written doctoral theses - not without certain difficulties. This dissertation will compare these attempts. Despite their differences, these theses all share the same problem: how can individual writing become compatible with the institutional norms of the dissertation genre? Taking this problem as its point of departure, this study provides a detailed analysis of the theses of Peguy, Paulhan, Barthes and contemporary writers - not only exploring a new corpus, but also attempting to understand how literary and academic writings have converged throughout the previous century. As a matter of principle, the writer is hostile to the dissertation genre. However, even as he writes against the thesis, he remains dependent on it. As the writer criticizes, moves, and appropriates academic norms, the struggle with these limitations stimulates creation. In other terms, the literary is constructing itself as the other side of the academic. Or - more radically - by stretching the dynamic of the theses, the movement of rejection of the university becomes a driving force of literary creation. Reading these hybrid texts also provides an opportunity to think about the structures that constitute and frame academic practices - starting with the norms and forms of the dissertation genre.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Gallimard à [Paris]

Antithèses : Mallarmé, Péguy, Paulhan, Céline, Barthes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (542 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.509-533. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de France. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 195
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Gallimard à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Antithèses : Mallarmé, Péguy, Paulhan, Céline, Barthes
  • Dans la collection : Bibliothèque des idées
  • Détails : 1 vol. (309 p.)
  • ISBN : 978-2-07-275590-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [291]-296. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.