La structure du temps : ontologie et représentation

par Muriel Cahen

Thèse de doctorat en Philosophie et sciences sociales

Sous la direction de Frédéric Nef.

Le président du jury était Jérôme Dokic.

Le jury était composé de Uriah Kriegel.

Les rapporteurs étaient François Clémentz, Jean-Maurice Monnoyer.


  • Résumé

    Dans le cadre d'une conception relationniste et non substantialiste du temps, qui le comprend comme une structure d'événements en relations, nous défendrons le réalisme de la représentation du temps qui est issue de la perception. Nous montrerons que la structure de la dimension temporelle ainsi représentée est isomorphe à la structure ontologique du temps, et nous fonderons cette isomorphie dans une correspondance entre les constructions respectives de ces structures. Nous procéderons en quatre étapes : Dans une première partie, nous examinerons les problèmes posés par les constructions relationnistes du temps, et les exigences concernant leurs éléments de base : les événements et leurs relations. Dans une deuxième partie, nous proposerons un modèle informel de construction du temps susceptible de résoudre ces problèmes, et préciserons la nature des éléments de base qu'il requiert. Dans une troisième partie, nous montrerons que la perception nous donne les éléments de base requis par ce modèle, et permet une construction cognitive du temps conforme à celui-ci. Dans une quatrième partie, nous proposerons une hypothèse ontologique concernant les événements et les relations, qui permettra une construction ontologique du temps également conforme au modèle proposé. Nous en conclurons que les données de la perception permettent de construire une représentation réaliste du temps.


  • Résumé

    In the frame of a relationist and non-substantialist conception of time, understood as a structure of events in relations, I will argue for the realism of the representation of time spawned by perception. I will show the isomorphism between the structure of time thus represented and the ontological structure of time. This isomorphism will be grounded in a correspondence between the constructions of these structures. I will proceed in four steps. The first part is an enquiry into the problems raised by relationist constructions of time and the requisits bearing upon their base elements: events and relations. The second part will propose an informal model of construction of time able to solve these problems, and state the nature of its base elements. The third part will show that perception gives those basic elements, which allows for a construction of time that suits the model. Basing itself on an ontological hypothesis concerning events and relations, the last part will propose an ontological construction of time equally conform to the suggested model. I will conclude that perceptual data generate a realist representation of time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (743 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.729-743. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.