La globalisation de la culture et de I'esprit de la musique arabe : contribution à une sociologie des formes savantes de musique arabe décontextualisées en France et aux États-Unis

par Maxime Jaffré

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Emmanuel Pedler.

Soutenue en 2015

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Centre Norbert Elias (laboratoire) .

Le président du jury était Emmanuel Ethis.

Le jury était composé de Hyacinthe Ravet, Terry Nichols Clark.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Fourmentraux.


  • Résumé

    Cette recherche propose d'analyser comment des musiciens issus des institutions de la musique arabe se recomposent hors cadre institutionnel dans des pays comme la France et les États-Unis. Après avoir analysé dans un premier temps les problèmes d'homogénéisation de la culture, cette recherche dresse dans une deuxième partie une histoire technique, économique et sociale de la musique arabe, à travers laquelle sont abordés les questions de la définition des systèmes musicaux et de la rationalisation instrumentale. La rationalisation des systèmes d'échelles et la question de la juste intonation ne trouvent pas partout les mêmes consonances. Les développements socio-historiques de la musique arabe et son renouvellement montrent au contraire comment les formats d'échelles fondés sur les « quarts de tons » ont contribué à structurer certaines pratiques musicales. La recomposition hors cadre institutionnel des ensembles de musique arabe en France et aux États-Unis, montre ainsi comment au travers de leur nouvel ancrage territorial, ces formes musicales ne réactualisent pas une forme désincarnée et générique de la « musique arabe », mais sont bien plutôt le résultat d'un processus de recontextualisation que les musiciens redéfinissent à partir de savoirs-faire institutionnels hétérogènes. L'analyse de la musique arabe conçue en des territoires nouveaux nous permet ainsi de comprendre, à partir d'études empiriques, comment se configurent et s'implémentent des savoirs-faire institutionnels renouvelés, sans pour autant abandonner les formats d'échelles qui étaient, et restent au fondement de ces pratiques musicales.

  • Titre traduit

    The globalization of culture and the spirit of Arabie music : contribution to a sociology of scholarly Arabie musical forms decontextualized in France and the US


  • Résumé

    This research proposes to analyze how musicians from Arab music institutions recomposethemselves outside of the institutional framework in countries such as France and the United States. After analyzing in a first part the problem of culture and homogenization, this research addresses in a second part a technical, economic and social history of Arabic music, through which are analyzed the issues of the definition of musical systems and instrumental rationalization. The rationalization of scale systems and the question of just intonation are not sounding everywhere in the same direction. The socio-historical developments of Arab music and its renewal shows on the contrary how scales formats based on "quarter tones" helped to structure some musical practices. The recomposition of Arabic music ensembles outside of their institutional frameworks such as in France and in the United States, shows how through their new territorial roots, these musical forms do not actually reactualize disembodied or generic forms of the "Arab music" but are rather the result of a recontextualization process that musicians redefine themselves from heterogeneous institutional know-how. Thus, the analysis of Arab music conceived in new territories allows us to understand, from empirical studies, how institutional knowledges and know-how are renewed and implemented, without abandoning the scales formats that were and remain at the foundation of these musical practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (516 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.472-486. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-82
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.