Sufism and its representation in Urdu press of South Punjab, Pakistan (2001-2005)

par Muzammil Saeed

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michel Boivin.

Le président du jury était Dionigi Albera.

Le jury était composé de Delphine Ortis, Jean-Luc Racine.

Les rapporteurs étaient Pierre-Jean Luizard.

  • Titre traduit

    Le soufisme et sa représentation dans la presse ourdou du Sud Pendjab, Pakistan


  • Résumé

    Le soufisme, la facette spirituelle de l'Islam, a un grand impact sur les valeurs sociales, religieuses, politiques et culturelles de la partie sud du Punjab, au Pakistan. Ce mouvement de mysticisme islamique a émergé de l'Irak aux tout premiers jours de l'Islam comme une pratique qui a donné une fondation solide pour la connaissance spirituelle et le débat intellectuel. Il est devenu un mouvement institutionnel dynamique à partir du 12ème siècle, et au 13ème siècle, il a créé des bases solides dans le sud du Pendjab dont la pérennité peut être notée jusqu'aujourd'hui. Cette institution a servi les gens sans distinction de religion et elle s'est illustrée dans la conduite morale et la tolérance religieuse. Voilà pourquoi, dans le récent scénario de l'extrémisme islamique, le soufisme est devenu le point focal de débats dans les médias. Le gouvernement du Pakistan a créé aussi le «Conseil consultatif soufi» pour contrer l'idéologie du terrorisme. En outre, ces derniers temps, lorsque les technologies ont fait du monde un village planétaire en raison de ses modes ultra-rapides de transport et de diffusion, le rôle des médias a été considéré comme un outil efficace de communication de masse et la propagation contre le terrorisme. En mettant l'accent sur l'importance du soufisme et des médias dans la situation actuelle pathétique de l'intolérance religieuse, le but de ce travail est de contribuer aux études contemporaines des médias et de la religion en présentant l'analyse de la presse populaire en ourdou du sud du Pendjab, au Pakistan, sur les publications soufies. Pour ce travail de recherche, nous avons analysé l'histoire du soufisme, son développement et ses réalisations dans le sud du Pendjab, et de la culture soufie récente dans la région. Nous avons aussi étudié la relation entre les médias et la religion, puis les publications soufies de grands journaux en ourdou pour examiner le thème et la fréquence des publications, des reportages, des articles, des photos et de la publicité. Nous avons également mené l'enquête parmi les étudiants de sciences religieuses des madrassas et de l'université publique pour connaitre l'impact des journaux en ourdou concernant le soufisme. En un mot, les resultats de notre recherche ont demontre la pénétration profonde du soufisme dans la région et le rôle vital de presse en ourdou du sud Punjab dans la promotion des croyances, rituels et pratiques soufis parmi les masses à travers leurs publications. En outre, les resultats de I'enquête ont révélé que les enseignements et la poésie soufis inspirent la majorité des sectes religieuses du Pakistan comme les Ahl-e-Hadith, les Barelvis, les Deobandies, et les Chiites. Cependant, les rituels et les pratiques du soufisme sont acceptés seulement par les Barelvis des madrassas et I'université publique; tandis que I'interêt pour les rituels soufis se trouve dans une certaine mesure parmi les étudiants universitaires d'autres sectes. On a aussi constate que la majorite des répondants des madrassas comme de I 'université publique, n'était pas satisfaite avec les publications sur le soufisme des journaux.


  • Résumé

    Sufism, the spiritual facet of Islam, has a great impact on social, religious, political and cultural values of the Southern part of Punjab, Pakistan. This movement of Islamic mysticism emerged from Iraq in very early days of Islam as a practice of self-awareness that further transformed in a concrete foundation for spiritual knowledge and intellectual debate to its seekers and followers. Later, it converted into a dynamic institutional movement in the 12th century, and in the 13th century this movement had established firm grounds here, in South Punjab, whose continuation can be noted hitherto. This institution served people, irrespective of their religion, and has a great history of moral conduct and religious tolerance. That is why, in the recent scenario of Islamic extremism, Sufism has become the focal point of media debates, and the Government of Pakistan also formed 'Sufi Advisory Council' to counter the ideology of terrorism. Moreover, in recent days when the technologies have made the world a global village due to its ultra-fast modes of transportation and broadcast, the role of media is considered as an effective tool of mass communication and propagation against terrorism. Ocusing on the importance of Sufism and media in current dismal situation of religious intolerance, the purpose of this work is to contribute to the contemporary studies of media and religion by presenting analysis of popular Urdu press of South Punjab, Pakistan regarding Sufi publications. For this research work, we analyzed the history of sufism, its development and achievements in South Punjab, and recent Sufi culture in the region. Moreover, we studied the relationship of media and religion and then investigated Sufi publications of leading Urdu newspapers to examine the theme and frequency ofpublications, news stories, articles, photos, and advertisement. Further, we conducted a survey among the students of religious studies of madrassas and regional public university to know the impact of Urdu newspapers regarding Sufism. In a nutshell, the results of our research exposed deep penetration of Sufism in the region and vital role of Urdu press of South Punjab in promoting Sufi beliefs, rituals and practices among the masses, through their publications. In addition, the results of the survey revealed that Sufi teachings and poetry inspired the majority of all religious sects of Pakistan namely Ahl-e-Hadith, Barelvis, Deobandi, and Shia. However, the rituals and practices of Sufism are accepted only in Barelvis of both institutions, madrassas and the regional public university; whereas affection for Sufi rituals is found, in some extent, among the university students of other sects. Moreover, the majority of respondents, from both sides of religious students of madrassas as well the public university, demonstrated their dissatisfaction with the Sufi publications of newspapers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.319-337. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-76

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.