Neuer alter Glaube : die Entwicklung altgläubiger Zugehörigkeiten und Distinktionen im Alten Reich und Frankreich während der frühen Reformation

par Marc Mudrak

Thèse de doctorat en Histoire et civilisationsHistoire et civilisations

Sous la direction de Christophe Duhamelle et de Thomas Maissen.

Le président du jury était Sven Externbrink.

  • Titre traduit

    Une nouvelle ancienne religion : construction d'appartenances et distinctions catholiques dans le Saint-Empire et en France au début de la Réforme


  • Résumé

    L'étude présente retrace dans une perspective comparatiste la construction culturelle et sociale de la catégorie des catholiques entre 1517 et 1540 dans le Saint-Empire et en France. Le but de ce travail ne peut pas être d'écrire des histoires religieuses « totales », mais plutôt de choisir des événements, des pratiques et des représentations révélateurs. L'analyse se focalise sur les moments de conflit, de controverse et de différence autour d'objets, de rituels et de représentations dans cinq villes et régions : la Bavière orientale avec Passau et Ratisbonne, Ulm, la Westphalie orientale Paris et Rouen. Le corpus est formé par des sources de types très variés. D'abord, les pamphlets vernaculaires catholiques : les textes polémiques sont en effet un facteur précieux dans la construction de la conscience des catholiques d'être particuliers, et pas uniquement à l'échelle locale. A part ces sources imprimées, les sources manuscrites et inédites - documents administratifs et juridiques, suppliques, procès-verbaux de visites pastorales. . . - forment une part majeure du corpus. Au terme de cette étude, nous pouvons nous apercevoir de la construction de cultures catholiques distinctives, vivantes et adaptées. Ce qui transforme précisément un chrétien en un « catholique » est très varié selon l'espace et le temps. Les appartenances communautaires qui en résultent ne sont pas plus et pas moins explicites et réfléchies que celles des protestants. Néanmoins, les distinctions et appartenances restent souvent limitées dans leur portée et leur durée.


  • Résumé

    This study relates in a comparative perspective the cultural and social construction of catholic identities in Germany and France at the beginning of the protestant Reformation, between 1517 and 1540. The purpose is not to write a "total" religious history, but to examine significant events, practices and representations. The analysis focuses on the moments of conflict, controversy and difference on material artefacts, rituals and representations in five cities and regions: eastern Bavaria with Passau and Regensburg, Ulm, eastern Westphalia, Paris and Rouen. The study is based on sources of different types. Vernacular pamphlets, for instance, are an important factor fo the construction of catholic conscience to be particular not only on a local scale. Unpublished sources such as administrative and legal documents, petitions or records of visitations represent a major part of the corpus. This study suggests the existence of distinctive, active and adapted catholic cultures, even at the beginning of the protestant Reformation. What exactly transforms a Christian into a catholic differs in space and time. The identities which result from this process ar< comparable by their intensity and explicit character to the protestant self-consciousness. However the distinctions and identities are often restrained with regard to their range and duration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (676 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.631-676. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-56
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.