Le nom propre dans le Cratyle de Platon

par Christophe Brichant

Thèse de doctorat en Philosophie et sciences sociales

Sous la direction de Jean-Marie Schaeffer.

Le président du jury était Sylvain Delcomminette.

Le jury était composé de Yves Hersant, Marie-Dominique Couzinet.


  • Résumé

    La thèse s'attache à étudier la question du nom propre dans le Cratyle, en montrant, notamment, comment mythologie et étymologie engagent une herméneutique. Chacun des noms divins induit une théorie du langage et l'illustre. À chaque fois, une pensée philosophique originale est sous-tendue. La première partie interroge le titre du dialogue (la mimésis entre Cratyle et Hermogène), son sous-titre (orthotès face à alétheia), la comparaison faite par Platon entre tisser et nommer, les noms de héros (Astyanax, Hector, Patroclos. . . ), la coïncidence entre Héros et érôs. Les principes économiques des noms propres et leur filiation sémantique et mythologique permettent d'évaluer la question du « propre » chez certains héros (Pélops, Atrée. . . ) et dieux (Chronos, Tantale, Hermès. . . ). La deuxième partie indique que chaque nom divin s'offre comme une mythographie. Interpréter un théonyme revient à faire lecture d’un texte où se lit un micro-récit, nous éclairant sur le statut du nom et du dieu qui le porte. Les noms de dieux suivent un fil généalogique (de père en fils), onomastique (analogie de sons et de sens, métaphores et métonymie) et mythologique. Dans la troisième partie, la réflexion porte sur les divinités de la nature, quelques concepts éthiques « exemplaires », avant de se poursuivre sur la mêkhanê de la langue et sur la structure du nom propre comme mot croisé et parole oraculaire. La conclusion prospective s'intéresse à la postérité du cratylisme du nom propre chez Rabelais, Montaigne et Michel Leiris.


  • Résumé

    The thesis is focused on the proper noun in Cratyle, showing particularly how mythology and etymology subsume an hermeneutical approach. Each theonym reveals and illustrates a language theory. Each time, an original philosophical thought appears. The first part put the emphasis on the dialog title (the mimesis between Cratyle and Hermogène), its sub-title (orthotès facing alétheia), Platon's comparison between weaving and naming, the heroes' names (Astyanax, Hector, Patroclos. . . ), the superposition of Heroes and érôs. The proper nouns economical principles and their semantic and mythological filiation allowed us to evaluate the issue of « property » regarding some heroes (Pélops, Atrée. . . ) and gods (Chronos, Tantale, Hermès. . . ). The second part indicates that each divine name looks like a mythography. Interpreting a theonym is reading a micro-story, showing us the status of the name and the one of its divine owner. The divine names follow the genealogical link (from father to son), onomastic link (sound and meaning analogy, metaphor and metonymy) and mythological ones. In the third part, the analysis concerns nature deities, some ethic « exemplary » concepts, then language's mêkhanê and finally the structure of the proper noun like crossword and oracle's speech. The prospective conclusion is about the prosperity of the cratylism's proper noun with Rabelais, Montaigne and Michel Leiris.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (456 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.445-454. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-46

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.