La jeunesse en mouvement : scouts et guides en Malaisie britannique

par Christina Jialin Wu

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Paul Servais et de Laura Lee Downs.

Soutenue en 2015

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université catholique de Louvain , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales .

Le président du jury était Jean-Marie Yante.

Le jury était composé de Marie-Emmanuelle Chessel, John Darwin, Michel Dumoulin, Timothy Norman Harper.


  • Résumé

    Bien que le Scoutisme soit un carrefour important des discours sur les identités, on en sait peu sur la manière dont ce mouvement s'est développé dans les colonies et sur les raisons pour lesquelles son succès a perduré au-delà du colonialisme. Pourquoi et comment le Scoutisme, un instrument colonial conçu pour préparer les enfants européens à leur futur rôle dans l'empire, est-il devenu si populaire chez les enfants « indigènes » ? Pourquoi les Etats post-coloniaux, malgré leur hostilité à rencontre des influences coloniales, se sont-ils réapproprié le Scoutisme ? Au croisement de l'histoire de l'enfance, du genre et de l'interaction Occident-Orient, cette thèse se focalise sur la Malaisie britannique et explore les nombreux paradoxes liés au Scoutisme. De ce fait, elle constitue un observatoire privilégié des liens et des continuités entre le passé colonial et le présent postcolonial.


  • Résumé

    Initially conceived in England to toughen and to prepare British youths for their roles as 'bricks in the wall of Empire', Scouting and Guiding were instruments of colonialism. Yet both movements quickly expanded beyond the metropole anc into the colonies, where they thrived and flourished on a global scale, enjoying immense popularity amongst indigenous youths. Indeed, in Malaya, both youth movements outlasted colonialism. Both continue to be popular in the post-colonial era, as the newly independent states of Malaysia and Singapore have also re-appropriated the movements for their own nationalistic agendas of'social engineering' and 'nation-building'. Why is this so ? Is this an example of the effects of 'soft power', whereby Scouting and Guiding effectively served impérial agendas as a cultural heavyweight in post-colonial Southeast Asia ? Situated within current historical concerns of gender and childhood in colonialism, this thesis addresses these questions and seeks to contribute towards on-going debates in imperial history by emerging with a deeper understanding of imperia youth movements as a historical and global phenomena in its colonial past and post-colonial present.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.375-398. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.