Dispositifs et pratiques du montage chez Raymond Depardon

par Bing Li

Thèse de doctorat en Arts : histoire et théorie

Sous la direction de Jacques Leenhardt.

Le président du jury était Vincent Amiel.

Le jury était composé de Georges Didi-Huberman, François Jost.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier les pratiques du montage dans le travail photographique et cinématographique de Raymond Depardon. Le choix de cet artiste n'est pas seulement guidé par sa position reconnue dans l'histoire des arts visuels contemporains : il apparaît comme exemplaire d'une mise en œuvre de dispositifs qui parviennent à établir une relation pertinente des images entre elles, des images avec les textes (dans le cadre de ses livres de photographie), enfin des images avec les sons (dans le cadre de ses films). Deux chapitres introductifs tentent de situer, d'abord la personnalité de Raymond Depardon et son histoire (depuis ses premières expériences de reportage photographique jusqu'à sa situation d'artiste à part entière), ensuite la problématique générale du montage dans les limites de cette thèse. Un long chapitre est ensuite consacré à une analyse, aussi précise que possible, des dispositifs de montage à l'œuvre dans trois livres photographiques de Raymond Depardon : Notes (1978), Correspondance new-yorkaise (1981) et Errance (2000). On y tente de comprendre ce qui se joue entre les images et les textes, les "champs" et les "contrechamps", etc. On fait une histoire de la forme "reportage" et de son évolution vers le "journal". On interroge la question des traversées géographiques de Depardon dans le monde. Un autre long chapitre analytique suit les "voies du film" chez Depardon, à travers trois exemples : Les Années déclic (1984), Montage (1994) et Délits flagrants (1994). C'est là que les éléments problématiques déjà mis en place à propos de la photographie sont développés dans le sens d'une analyse à la fois formelle et institutionnelle. Depardon apparaît, tout au long de ces analyses, comme le type même de I' "auteur comme producteur" dont avait parlé Walter Benjamin. Trois annexes transcrivent des entretiens réalisés avec trois monteurs ayant travaillé avec Raymond Depardon.

  • Titre traduit

    Devices and practices of montage in raymond depardon


  • Résumé

    This dissertation studies the practices of montage in the photographic and filmic work of Raymond Depardon. In choosing this artist, we are recognizing not only him as one of the most important actors in the history of contemporary visuals arts, but also the capacity of his work as establishing pertinent associations between images, between images and texts (in his photography books), and between images and sound (in his films). Two introductory chapters try to present Depardon's personality and personal history (from his first experiences as a reporter to his condition as artist), and then general considerations on the subject of montage. The next chapter is dedicated to the analysis of the device of montage implemented in three of Depardon's photography books : Notes (1978), Correspondence new-yorkaise (1981) and Errance (2000). Here, we attempt to understand what is in play between images and texts, between "fields" and "counterfields", etc. We assemble a history of the "photoreport" and of its evolution towards the "journal". We also address Depardon's journeys across the world. Another chapter follows the "cinematographic paths" in Depardon, through three examples : Les Annees declic (1984), Montage (1994), and Delits flagrants (1994). It is here that the problematic elements of photography are developed in the sense of an analysis that is formal but also institutional. Depardon appears, throughout our study, as the incarnation of the figure of "the author as producer", following Walter Benjamin's ideas. Three annexes transcribe interviews carried out by three film editors that worked with Raymond Depardon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (509 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.471-503. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-40

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.