Ko Un, la poésie et l'histoire en Corée du Sud : le monde de Maninbo (Dix mille vies)

par Sunghyun Park

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Alain Delissen.

Le président du jury était Alain Génetiot.

Le jury était composé de Ŭn-jin Chŏng, Sabina Loriga, Claude Millet.


  • Résumé

    Maninbo (Dix mille vies), oeuvre publiée en 30 volumes entre 1986 et 2010, se présente comme une série de poèmes qui raconte les "histoires" (stories) d'environ 5. 600 personnes en 4. 001 poèmes. Son auteur Ko Un (1933-), un des poètes les plus influents de la littérature coréenne, restitue l'histoire coréenne à travers la représentation de la vie des gens qu'il a rencontrés directement ou indirectement au cours de sa vie. Cette thèse vise à analyser cet ensemble de poèmes "historiques" ou ce que nous dénommons une historiographie poétique, comme interpénétration ou fusion entre histoire et fiction. Le problème du récit historique et du récit littéraire constitue un axe de notre analyse de Maninbo dans le cadre duquel notre attention portera sur l'aspect multidimensionnel de la temporalité de Maninbo dans sa forme et son contenu en rapport avec l'historicité, plus particulièrement les utilisations multiples des temps passé, présent et futur dans la narration. Un autre axe de notre analyse est la pensée philosophique de Ko Un, fondement de sa création littéraire et de sa vie. La pensée de Ko Un, basée sur la philosophie bouddhique, atteint le questionnement sur le soi et autrui, qui se manifeste, d'une part, comme le problème de la première personne narrative dans sa poésie et, d'autre part, comme celui de l'interrelation entre moi/soi et autrui au niveau éthique. Ce dernier est aussi lié à l'interaction entre le lecteur et le texte. En adoptant une approche synthétique de Maninbo, nous étudions les aspects littéraires, historiques et philosophiques de l'œuvre monumentale de Ko Un et montrons comment il construit un temps historique à travers ses histoires de "dix mille vies".

  • Titre traduit

    Ko Un, poetry and history in South Korea : the world of Maninbo (Ten thousand lives)


  • Résumé

    Maninbo (Ten Thousand Lives), published in 30 volumes between 1986 and 2010, is a series of poems that tells the "stories" of about 5,600 people in 4,001 poems. Its author, Ko Un (1933-), one of the most influential poets of Korean literature, restores Korean history through the representation of the lives of people he met (directly or indirectly). This dissertation aims to analyze this set of "historical" poems, or what I call a poetic historiography, as interpenetration or interfusion between history and fiction. The problem of historical narrative and literary narrative constitutes one axis of my analysis of Maninbo, in which I focus on the multidimensional aspect of temporality of the form and content of the narrative related to its historicity, especially the multiple uses of the past, present and future tenses. Another axis is the philosophical thought of Ko Un, the basis of his literary creation and his life. Based on Buddhist philosophy, Ko Un's questioning of the self and others manifests, on the one hand, as the problem of the first-person narrative in his poetry and, on the other hand, as that of the interrelation between oneself and others on an ethical level. This also relates to the interaction between the reader and the text (author, narrator, characters). Taking a synthetic approach to Maninbo, we study the literary, historical and philosophical aspects of Ko Un's monumental work and show how it constructs historical time through its stories of "ten thousand lives. "

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (592 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.559-588. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.