Historia y memoria de la "nueva" Compañia de Jesús en México, 1816-2002 : el influjo del imaginario de las misiones jesuitas Novohispanas en el incierto restablecimento de la Orden y la construccion de su memoria, 1843

par Alejandro Patricio Cancino Franklin

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Soutenue en 2015

à Paris, EHESS en cotutelle avec México, Universidad Iberoamericana , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales .

  • Titre traduit

    Histoire et mémoire de la « nouvelle » Compagnie de Jésus au Mexique (1816-2002) : l'influence de l'imaginaire des missions jésuites de la Nouvelle-Espagne sur le rétablissement incertain de l'Ordre et la construction de sa mémoire (1843)


  • Résumé

    L'objet de cette étude consiste à déterminer dans quelle mesure l'imaginaire des missions jésuites de la Nouvelle-Espagne a influencé la construction de la mémoire de groupe des membres de la nouvelle Compagnie de Jésus, en tant que corps social et religieux, à partir de son rétablissement universel en 1814, et à revenir sur ces deux moments spécifiques qui sont la promulgation du décret (de gouvernement mexicain) rétablissant les missions en 1843 et la nouvelle fondation de la mission de Tarahumara en 1900. L'analyse de cette activité missionnaire sur différentes périodes et à différentes échelles permet de mieux comprendre certains effets de l'expulsion de l'Ordre en 1767, aussi bien à travers les traces qu'ont laissé les missions du nord-ouest que dans l'imaginaire qui s'est forgé autour de l'oeuvre des jésuites durant leur absence au cours du XIXe siècle (les jésuites comme une 'présence absente'). La construction de cet imaginaire n'est autre que celle de la mémoire des missions jésuites, dans laquelle sont intervenus non seulement les membres de l'Ordre, mais aussi d'autres acteurs sociaux. Or cette mémoire a encouragé les jésuites à continuer à se constituer en groupement à partir de leur rétablissement incertain au Mexique, en 1816. Quant aux acteurs sociaux qui ont contribué et participé à cette construction de l'imaginaire des missions, ils l'ont fait - selon leur contexte - avec des perspectives et des intérêts divergents. La recherche accorde de l'importance au relèvement du territoire nord (pour l'empire espagnol, pour la nation mexicaine, pour la Compagnie de Jésus, pour la mission de la Sierra Tarahumara) et à son rôle dans la construction de la mémoire.


  • Résumé

    This study analyzes the way in which the 'imaginary' of the New Spain Jesuit missions influenced on thè development of the group memory of the members of the Society of Jésus in Mexico during the XIX century. The investigation stresses two spécifie moments of that time: 1) the promulgation, in 1843, of a Mexican government decree of the foundation of the missions. 2) The new foundation of the mission in the Tarahumara région in 1900. This study also offers a larger compréhension of the effects of the expelling of Jesuits form Spanish domains, which occurred in the year 1767. After this expulsion, there remained many traces of the work the Jesuits had realized in the missions of the Mexican Northwest. During the absence of those religious, those traces contributed to conform the 'imaginary' of their missionary work : Jesuits continued to be present - in a way - even during their absence. Not only the members of the Jesuit Order took part in this process, when they returned to Mexico in the XIX century, there were another social actors too. In the Mexican situation, the political instability of the new nation during that century forced the Jesuits to suffer several persecutions and dispersions; but the construction of that memory we talk about helped them to avoid breaking up as a group. The investigation also analyzes the relationship between the construction of this memory and the territorial integration of Northern Mexico. This integration was of great importance both for the Jesuits, who wanted to return to the North of the country, and for the Mexican governments before and after the independence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (431 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.337-363. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.