« Pourquoi travaille-t-on dans un cabinet d’audit « Big Four»? : Fonctions du système «up or out» : contrôle, compétition et prestige social »

par Sébastien Stenger

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Françoise Chevalier.

Soutenue le 30-06-2015

à Jouy-en Josas, HEC , dans le cadre de École doctorale Sciences du Management Gestion-Organisation-Décision-Information (Paris) , en partenariat avec Groupement de Recherche et d'Etudes en Gestion à HEC / GREGH (laboratoire) .

Le président du jury était Véronique Malleret.

Le jury était composé de Ève Chiapello, Christophe Assens.

Les rapporteurs étaient Carlos Ramirez, Marc Bonnet.


  • Résumé

    Ce travail propose de s’intéresser au système « up or out » des cabinets d'audit Big Four à partir de données qualitatives (interviews et observations participantes in situ). La question de recherche initiale consiste à interroger les logiques de l’engagement des auditeurs dans un cabinet d’audit Big Four. Nous montrons d’abord que les carrières dans les cabinets Big Four sont contraignantes et incertaines car l’auditeur doit agir comme un entrepreneur de sa réputation subissant des logiques sociales incontrôlables (dynamique de la disproportion, des cercles vertueux et vicieux, des homologies d'appariement). Nous montrons dans un deuxième temps que derrière une rhétorique individualiste (la rémunération, la carrière), l'expérience du cabinet a une fonction de distinction et d’auto-affirmation qui donne aux individus le sentiment d’appartenir à une élite sélective. Le système « up or out » est présenté comme un argument scénique permettant de distribuer des prestiges différenciés. Enfin nous analysons les effets du système « up or out » sur les carrières morales des individus. Nous montrons comment le rapport au travail se reconfigure au fur et à mesure de la confirmation ou non de la promesse de carrière et nous distinguons trois figures de cette reconversion : l’intégré-distancié, le forfait et le jobard.

  • Titre traduit

    Why work in a Big Four audit firm? : Functions of the « up or out» system : control, competition and social prestige


  • Résumé

    This work proposes to focus on the "up or out" system in the 'Big Four' audit firms through qualitative data, interviews and on site participant observation. The initial research question is to understand the logic of auditors’ involvement in a Big Four audit firm. We first show that careers in the Big Four firms are demanding and uncertain since each auditor must act as an entrepreneur of his reputation undergoing uncontrollable social logics (disproportion dynamic, virtuous and vicious cycles, homologies of pairing). We then show that behind an individualistic rhetoric (career advancement, salary) practicing in such a firm has a function of distinction and self-affirmation, which gives individuals the sense that they belong to a selective elite. The "up or out" system is presented as a theatrical argument for attributing differentiated prestige. Finally, we analyze the effects of the "up or out" system on individuals’ moral careers. We show how the relationship to work is reconfigured depending on whether the promised career is confirmed or not and we distinguish three figures in this conversion: the integrated-detached, the looser and the withdrawing.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.