Etude et modélisation de la turbulence homogène stratifiée instable

par Alan Burlot

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Fabien Godeferd et de Benoît-Joseph Gréa.

Soutenue le 09-12-2015

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon , dans le cadre de Ecole Doctorale Mecanique, Energetique, Genie Civil, Acoustique (MEGA) (Villeurbanne) , en partenariat avec Commissariat à l'énergie atomique (France) (entreprise) , Laboratoire de mécanique des fluides et acoustique (Ecully, Rhône) (laboratoire) et de Laboratoire de Mecanique des Fluides et d'Acoustique / LMFA (laboratoire) .

Le président du jury était Julian Scott.

Le jury était composé de Claude Cambon, Jean-Marc Chomaz, Daniel Livescu.

Les rapporteurs étaient Bérengère Dubrulle, Jacques Magnaudet.


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l’étude de la turbulence homogène stratifiée instable, un écoulement idéalisé décrivant l’évolution de la turbulence au sein d’une zone de mélange de type Rayleigh-Taylor. Cette approche se concentre sur l’évolution des quantités fluctuantes ;l’influence de l’écoulement moyen est prise en compte au travers d’un gradient moyen de densité. Un modèle spectral est utilisé pour étudier cette turbulence, conjointement à des simulations numériques directes. En comparaison avec ces simulations, l’étape de validation du modèle met en lumière le rôle des termes de stratification sur la dynamique du transfert d’énergie. Une première étude montre l’établissement, dans l’état autosemblable, de lois d’échelles ainsi que l’influence de la distribution initiale d’énergie sur l’état asymptotique et sur l’anisotropie de l’écoulement. Dans une seconde étude, la rétroaction de la turbulence sur le gradient moyen est introduite, dans un premier temps, afin de rapprocher la dynamique autosemblable de la turbulence homogène stratifiée instable de celle observée en turbulence Rayleigh-Taylor. Dans un second temps, l’influence d’un renversement de la stratification sur la dynamique du mélange est étudiée au travers d’un profil d’accélération variable.

  • Titre traduit

    Study and modelling of unstably stratified homogeneous turbulence


  • Résumé

    This thesis is dedicated to the study of unstably stratified homogeneous turbulence.This flow is an idealized framework introduced to investigate the turbulence developing at the centerline of a Rayleigh-Taylor mixing zone. This approach focuses on turbulent quantities, when the mean flow acts on the turbulent field through a mean density gradient.A spectral model and direct numerical simulations are used to study this turbulent flow.The validation step reveals the role of stratification terms on the energy transfer dynamic.Then, a first study shows the emergence of scaling laws in the self-similar state, together with the large scale energy distribution impact on the asymptotic state and on the flow anisotropy. In a second study, the turbulent retroaction on the mean density gradient is introduced in order to bring unstably stratified homogeneous turbulence closer to theRayleigh-Taylor turbulence dynamics. This step leads to investigate the consequences of a stratification inversion on the mixing dynamics through a variable acceleration profile.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (ix-221 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 211-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2473
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2473 mag
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.