Elaboration et normalisation d'un test clinique visant à évaluer les troubles émotionnels

par Auriane Gros

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Maurice Giroud et de Yannick Béjot.

Le président du jury était Serge Bakchine.

Le jury était composé de Maurice Giroud, Yannick Béjot, Hugues Duffau, Philippe Robert, Marc Hommel, Bernard Bonin.

Les rapporteurs étaient Hugues Duffau, Philippe Robert.


  • Résumé

    Les émotions sont toutes différentes et différemment perçues par chacun de nous. A une certaine intensité il est indispensable de les réguler car elles peuvent perturber notre corps, nos pensées, et nos actes. Ainsi, si le ressenti est indispensable à notre équilibre personnel, la régulation de ce dernier l’est également. Mais certaines pathologies peuvent léser ce réseau émotionnel basé sur l’interaction entre ressenti et régulation. Actuellement l’évaluation des émotions repose majoritairement sur nos capacités à les reconnaitre ou à les exprimer. Et, même si les capacités de régulation émotionnelle sont de plus en plus sources d’intérêt, elles sont actuellement mesurées hors contexte émotionnel et par le biais d’échelles auto-rapportées, ce qui comporte un certain nombre de biais. L’objectif de cette thèse est d’élaborer, de standardiser, et d’étalonner un test basé sur une tâche d’estimation temporelle permettant d’évaluer le ressenti émotionnel et la régulation de ce dernier au moment où l’émotion a lieu. Notre but est de fournir au clinicien un outil de mesure des émotions afin de mettre en évidence la présence de certains troubles actuellement non évalués. Nous espérons qu’une mise en évidence de ces troubles permettra par la suite une réflexion sur les possibilités de prise en charge, et par conséquent, une amélioration de la qualité de vie des patients souffrant de troubles de ce type.

  • Titre traduit

    Development and standardization of a clinical test to assess emotional disorders


  • Résumé

    Emotions are all different, and the emotional experience varies from one person to another. It is essential to regulate our emotions because, at certain intensities, they can disrupt our body, our thoughts and our actions. Thus, emotion regulation is as essential to our personal balance as emotional experience. But certain diseases can damage the emotional network, and disrupt the interaction between emotional experience and emotion regulation. Currently the assessment of emotions is mainly based on tasks testing our ability to recognize or express them. And, even if emotion regulation capabilities are increasingly a matter of interest, they are currently measured outside any emotional context and through self-report scales, which have a number of biases. The objective of this thesis is to develop, standardize and validate a test based on a time estimation task to assess the emotional experience and emotion regulation when the emotion occurs. Our goal is to provide clinicians with a new tool to measure emotions, in order to ascertain, therefore improving the quality of life of patients suffering from these disorders the presence of certain disorders which are currently not evaluated by existing tests. We hope that highlighting the presence of these disorders will help to work on the possibilities of care and support.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.