Une relecture de la cathédrale de Sens : (1130-1550)

par Claire Pernuit

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Daniel Russo et de Catherine Vincent.

Le président du jury était Étienne Hamon.

Le jury était composé de Catherine Vincent, Marc Carel Schurr, Philippe Plagnieux, Vincent Tabbagh.


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans le prolongement d’un premier travail, mené dans le cadre du Master I, puis du Master II, sur l’iconographie des vitraux du XIIIe siècle de la cathédrale sénonaise. Suite à cette première étude, un constat s’est imposé : malgré l’étendue des travaux antérieurs, l’analyse de l’édifice du « premier maître », pour reprendre l’expression de Jacques Henriet, c’est-à-dire l’analyse du projet du XIIe siècle, l’étude de la chronologie du chantier, mais également des nombreuses modifications subies par la cathédrale métropolitaine au Moyen Âge, et plus particulièrement aux XIIIe et XIVe siècles, laissait place à des observations complémentaires. Au regard de l’ampleur de la tâche, la démarche devait alors prendre le sens d’une « relecture » de la cathédrale métropolitaine, c’est-à-dire une nouvelle lecture approfondie et systématique des données. L’étude se divise en trois parties permettant successivement la définition du contexte archéologique de la cathédrale métropolitaine, puis l’analyse de l’édifice du premier maître et les modifications apportées à ce projet aux XIIIe, XIVe et XVe siècles. La troisième et dernière séquence de ce travail, est conçue comme une tentative de « faire vivre » l’édifice médiéval, afin d’aborder les questions de la gestion de l’espace, de la circulation et de la place des images au seuil et au sein de la cathédrale.

  • Titre traduit

    A rereading of the cathedral of Sens : (1130-1550)


  • Résumé

    This research is an extension of a previous work, dedicated to the 13th-century stained-glass windows of the cathedral of Sens. Out of this first study was recognition that despite earlier initiated works and studies, the analysis of the building of the « First Master », to quote Jacques Henriet – that is, the chronology of the construction in the 12th and the modifications of its structure in the 13th, 14th and 15th century – was not fully achieved. The study is divided into three parts : the first two parts are dedicated to the archaeological context of the metropolitan church, the architectural analysis of the builing and the chronology of the construction (12th to 15th century) ; the third part is intended to understand the place of the monumental images and the light in the building, and how both clerical and lay could have reacted to them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Une relecture de la cathédrale de Sens : (1130-1550)
  • Détails : 5 vol. (648-178-291 f.)
  • Notes : Volume I : Introduction et partie 1 : le contexte de la métropole ; Volume II : partie 2 : le grand chantier de la cathédrale (XIIe-XIVe xiècle) ; Volume III : partie 3 : espace et image, procession à travers l'édifice du XIIIe au XVIe xiècle ; Volume IV : liste des sources et bibliographie ; Volume V : Annexes.
  • Annexes : Bibliographie (dans le vol. IV) f. 129-178. Notes bibliographiques en bas de page
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.