Le rêve européen dans la littérature négro-africaine d'expression française

par Omar Abdi Farah

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Poirier.

Soutenue le 30-06-2015

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon) , en partenariat avec Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures (Dijon) (équipe de recherche) et de Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures / CPTC (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Halen.

Le jury était composé de Jean-Dominique Pénel, Yacin Ahmed Abdourahman.


  • Résumé

    Les épigones de la Négritude nous ont habitués, dans la confrontation de l’Afrique et l’Europe, à la mise en scène d’un personnage qui, après avoir rêvé d’Europe avec des stéréotypes de l’image de la France véhiculées par l’école coloniale, est confronté, lors de son séjour en Europe, aux conditions de l’exil avec l’éloignement de la terre maternelle à laquelle porte toutes ses aspirations. Mais avec les écrivains de la Migritude, l’émigration vers l’Europe prend un contour différent, elle n’est plus motivée par une volonté de découverte mais une fuite de la terre maternelle devenue répulsive alors que l’Europe est aux yeux du migrant un lieu attractif enjolivé par les récits des immigrés qui ont déjà fait le voyage. Ce présent travail de recherche s’efforce de rendre compte de l’évolution qui s’est opérée sur la représentation de l’immigration en Europe depuis les écrivains de la première génération jusqu’à ceux de la seconde.

  • Titre traduit

    The european dream in the negro-african literature of french expression


  • Résumé

    The followers of the Negritude accustomed us to the confrontation between Africa and Europe through the staging of a character-dreaming of Europe with stereotyped images of France conveyed by the colonial school-who is confronted with the conditions of exile during his stay in Europe and the remoteness of motherland which bears all his aspirations. But for the writers of Migritude, emigration to Europe takes a different turn; it is no longer motivated by a desire for discovery but an escape from the native land which has become repulsive, while Europe is in the eyes of migrants, an attractive place embellished by the stories of immigrants who, have already made the journey. The present research seeks to reflect on the change that has taken place on the representation of immigration in Europe, from the writers of the first generation to those of the second generation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 368-377

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T601
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.