La dimension organisante de la "veille collaborative" : entre communauté et organisation

par Tatiana Domingues Aguiar

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Manuel Zacklad.

Soutenue le 27-11-2015

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Dispositifs d'information et de communication à l'ère numérique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Fabienne Martin-Juchat.

Le jury était composé de Manuel Zacklad, Valérie Carayol, Eddie Soulier.

Les rapporteurs étaient Olivier Galibert, Jean-Luc Bouillon.


  • Résumé

    Cette thèse CIFRE menée au sein de l'équipe « Veille Innovation » d'EDF R&D décrit le processus de constitution de l'activité de veille collaborative sur le portail collaboratif Hermès. Nous analysons la tension entre, d'une part, un objectif de déploiement basé sur un usage volontaire et émergent valorisant le mode communautaire et, d'autre part, le contexte de l'entreprise marqué par une organisation hiérarchique et en mode projet. Suivant une approche de recherche pragmatique, nous mobilisons un cadre théorique et analytique double : la « Communication Constitutive de l'Organisation » (CCO) et la « Sémiotique des Transactions Coopératives » (STC).Dans la première partie, nous présentons les caractéristiques de l'activité de veille réalisée au sein des entreprises et des outils 2.0 dédiés. Nous décrivons en détail le portail collaboratif de veille Hermès et le travail de son équipe-projet. L'analyse des traces d'usage du portail nous permet de mieux appréhender l'appropriation d'Hermès par ses utilisateurs ainsi que les deux modes de coopération en présence : la coopération indirecte et la coopération directe.Dans la deuxième partie, nous présentons les cadres théoriques qui nous permettent d'introduire la notion de communicologue et de proposer une démarche pour l'engagement des acteurs dans la veille collaborative. En utilisant une démarche de théorisation ancrée, nous analysons les entretiens individuels réalisés avec des veilleurs appartenant à quatre « communautés » Hermès. Nous reconstituons quatre cas de coopération à partir de leur compréhension de l'activité de veille collaborative et de leurs usages du portail.La persistance du mode d'organisation par projets au sein des « communautés » de veille Hermès indique que les changements envisagés par l'équipe-projet de conception ne sont pas produits. Pourtant, nous observons que les « communautés » de veille peuvent construire leur propre mode d'organisation de l'activité communautaire tout en restant en phase avec les besoins et les lignes directrices des projets. Nous faisons l'hypothèse qu'en mettant en place la démarche du communicologue, l'équipe-projet peut aider les communautés Hermès à concevoir leur activité collective selon les caractéristiques d'un régime de coopération communautaire. Enfin, cette recherche nous permet de distinguer les activités de veille collaborative et de veille communautaire au sens propre.

  • Titre traduit

    The organizing of the " collaborative intelligence " : between community and organization


  • Résumé

    This CIFRE thesis, conducted within the team "Veille Innovation" at the R&D direction of EDF, describes the constitution process of the collaborative intelligence activity through the collaborative portal Hermes. We analyze the tension between, on one hand, a deployment strategy based on a voluntary and emerging use that values community based organization and, secondly, the business context marked by a hierarchical and project based organization. Following a pragmatic research approach, we mobilize a double theoretical and analytical framework: the "Communicative Constitution of Organizations" (CCO) and "Semiotics of Cooperative Transactions" (STC).In the first part, we present the characteristics of the competitive intelligence activity carried out within companies using dedicated 2.0 tools. We describe in detail the collaborative portal Hermes and the work of its project team. The analysis of the portal's usage quantitative data allows us to better understand the appropriation of Hermes for its users and the two modes of cooperation involved: indirect cooperation and direct cooperation.In the second part, we present the theoretical frameworks that allow us to introduce the concept of “communicologue” and to propose an approach for the engagement of stakeholders in collaborative intelligence activity. Using a grounded theory approach, we analyze individual interviews with users belonging to four Hermès "communities". We reconstruct four cases of cooperation from their understanding of the collaborative intelligence activity and their use of the portal.The persistence of the project mode organization in the Hermès "communities" indicates that the changes envisioned by the project team are not produced. However, we observe that the "communities" can build their own community based organization while remaining in line with the needs and guidelines of the projects. We assume that by the implementation of the “communicologue” approach, the project team can help Hermes communities design their collective activity following the characteristics of a community cooperative regime. Finally, this research allows us to distinguish the activities of collaborative intelligence and community watch literally.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.