Parler d'expérience en situation de formation : significations, formes et fonctions : le cas des enseignants associés de l'enseignement supérieur

par Martha Isabel Arciniegas Cardoso

Thèse de doctorat en Formation des adultes

Sous la direction de Françoise Cros.

Soutenue le 26-11-2015

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de Recherche sur la Formation / CRF (laboratoire) .

Le président du jury était Guy Berger.

Le jury était composé de Françoise Cros, Jean-Marie Barbier.

Les rapporteurs étaient Christine Delory-Momberger, Marie-Christine Presse.


  • Résumé

    La notion d'expérience est une notion polysémique. Plusieurs significations lui sont attribuées. L'expérience est à la fois processus, produit, capital, connaissance pratique, trajectoire, réalité, potentialité, mode de formation, modalité d'apprentissage, vécu, élan vital, énergie, événement.Le chercheur qui s'intéresse à la question de l'expérience, de son expression et de sa transmission, se trouve ainsi confronte à cette pluralité sémantique et au défi de la définir.Ce travail de recherche vise à comprendre ce qui est convoqué quand un formateur fait référence à ce qu'il reconnait et désigne comme son expérience professionnelle ou comme savoir issu de celle-ci. Cette thèse porte sur l'étude de la communication de l'expérience professionnelle des professeurs associés temporaires en situation de formation et se propose d'appréhender les liens établis par ces formateurs entre l'espace du travail et l'espace de formation, en analysant plus particulièrement le contenu des références que ces enseignants font des situations vécues et issues de leur pratique professionnelle, pendant la conduite de leur activité de formation.Pour cela, une démarche méthodologique multiforme est mise en œuvre : tout d'abord, la rencontre avec les acteurs, l'exploration de parcours et de significations, puis, l'observation des situations de formation, de manière à se confronter à leur complexité et, enfin, l'élaboration d'un matériau discursif, issu de la confrontation des acteurs aux traces (enregistrements audio et vidéo) de l'activité déployée dans les situations observées, en présence du chercheur.Les résultats de la recherche permettent d'identifier sur le plan de la communication, des configurations des processus de référenciation à l'expérience professionnelle vécue dans une situation de formation, déclinées en trois composantes : significations, formes énonciatives et fonctions.Ces configurations mises à jour contribuent d'une part à mieux comprendre ce qui est désigné comme expérience professionnelle par ces acteurs dans les situations observées et, d'autre part, l'usage qu'ils en font dans leurs pratiques de formation, des pratiques sociales qui semblent être au cœur des stratégies des universités dans le glissement progressif vers une approche plus professionnalisante de l'enseignement supérieur.

  • Titre traduit

    Talk about experience within a training situation : Significations, forms and functionsThe case of associate professors in higher education The case of associate professors


  • Résumé

    The notion of experience is a polysemous one. Several significations are ascribed to it. Experience means process, product, resources, practical knowledge, career-path, reality, possibility, training style, learning mechanisms, background, vital spark, energy, and occasion all at once. Researchers who are interested in the matter of experience, its expression and its transmission, will find themselves confronted with this semantic plurality and the challenge of defining it.This research work aims at understanding what is convoked when associate professors refer to what they admit and design as their professional experience or as the knowledge derived from it. The present thesis focuses on the study of the communication of the professional experience of temporary associate professors during training courses. It also intends to comprehend the connection entrenched by these associate professors between the working and the training space by analyzing more specifically the content of the references they make based on situations they have experienced which also emerge form their professional activity during their training practice.For this purpose, a multidimensional methodological approach has been implemented. First of all, the researcher met with the professionals in order to explore their background and significations of experiences. Then, the researcher observed the training situation in such a way as to confront their complexity. And finally the researcher, through the confrontation between the participants and their traces (audio and video recording) of the activity carried out during the observed situations, produced a discursive data in his/her presence.The outcomes of this research enable us to identify, on a communication plan, the configurations of referencing processes of professional practice experienced in a training situation. These outcomes are divided into three parts: significations, enunciative forms and functions. These updated configurations contribute on the one hand to better understand which those participants designated as professional experience during the observed situations. On the other hand, to better understand the use they make of their professional experience within their training practices. These social practices seem to be at the heart of the universities' strategies within the progressive slide towards a more professionalizing approach in higher education.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.