Game Design Tools : Can They Improve Game Design Practice?

par Katharine Neil

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Stéphane Natkin.

Le président du jury était Erik Champion.

Le jury était composé de Stéphane Natkin, Mélanie Swalwell, Denise De Vries, Cécile Le Prado.

Les rapporteurs étaient Pascal Estraillier.

  • Titre traduit

    L'utilisation d'outils peut-elle améliorer la pratique du game design ?


  • Résumé

    Cette thèse constitue une recherche expérimentale pour évaluer la capacité des outils d’aide à la conception du « Game Design » de jeux vidéo. Elle cherche à dégager les éléments destinés à instrumenter et à améliorer le développement de ces outils.La production des jeux vidéos s’appuie sur de nombreux outils techniques allant des éditeurs graphiques et sonores jusqu’au moteurs de jeux. Mais, en amont, et à l’inverse des praticiens d’autres domaines du design, les concepteurs de jeux (Game designers) utilisent généralement peu d’outils dans leur travail quotidien. Bien que des modèles conceptuels et des outils logiciels aient été développés pour les assister, il manque une étude approfondie sur la pratique de ces outils. En prenant le point de vue d’un « Game Designer », notre étude se base sur une étude de terrain, menée par un participant–observateur, utilisant les outils sur 5 études de cas.Nous analysons dans un premier temps les pratiques du Game Design : les différentes activités impliquées et leur mise en œuvre dans le processus de conception. Nous nous intéressons plus particulièrement aux développe-ments et tendances actuelles.Le Chapitre 3 positionne le Game Design dans le contexte plus général des travaux en cours sur la critique et l’analyse du Design (Design Studies). Nous en concluons que le Game Design se situe plus comme dans le domaine de la conception artisanale (« craft-based ») et que l’utilisation d’outils serait une évolution vers une conception réflexive (« self-conscious »). Cette évolution constitue donc, à notre avis, une rupture par rapport aux pratiques actuelles.Le chapitre 4 retrace l’histoire du développement des outils de Game Design tant du point de vue de la recherche que de l’industrie. Ceci nous permet, au chapitre 5, de donner une définition plus précise et comparative des outils de Game Design.Le chapitre 6 formalise les questions de recherche de cette thèse et la nécessité d’une évaluation basée sur la pratique. Le point de vue méthodologique de notre travail est ensuite développé dans le chapitre 7.Nous présentons ensuite nos observations et analyses d’expériences réali-sées en utilisant une sélection d’outils reposant sur différentes approches. Parmi ces outils citons: « Articy:Draft », « Ludoscope » et « Progression Planning ». Nos critères d’évaluations sont tirés des publications sur le « Design Support » et le « Creativity Support Tool ».Au chapitre 12 nous décrivons et discutons les expériences effectuées avec un outil de design que nous avons développé dans le but d’évaluer et d’étendre l’approche « progression planning ». Nous explicitons les choix de conception de l’outil issus en partie du travail d’analyse mené dans cette thèse.La conclusion résume nos observations et introduit des principes d’amélioration des outils de « Game Design » et propose d’étendre nos travaux sur différents types d’outils et contextes d’utilisation non abordés ici.


  • Résumé

    This thesis contributes practice-led evaluation research to the question of whether game design tools can effectively support and expand game design practice. It offers insights that can be used to inform future game design tool development.Game designers, unlike most other design practitioners, typically do not use design tools in their work. While conceptual models and software tools have been developed to address this, we lack discussion and critique of how tools work in practice.Taking the point of view of a practitioner, this study of game design tools is based on longitudinal, practice-led evaluation research conducted as a par-ticipant-observer, applying game design tools to 5 contrasting game design case studies.Design tools support game design practice. In Chapter 2 I set out what that practice is today, reviewing the game design process and design activities, and giving particular attention to contemporary trends and directions.Chapter 3 situates game design within the broader context of Design Studies. After reviewing relevant ideas from this literature, I conclude that game design is best characterised as a crafts-based design discipline, and that adoption of design support would mean a shift towards “self-conscious” design. I argue that, within this context, the adoption of tools into current practice would represent a significant and disruptive change to current practice.Chapter 4 traces the history of development of game design tools within the game design and research communities. Chapter 5 goes on to offer a more precise definition of game design tools and presents a comparative review of the tools within this scope.In Chapter 6 I argue for the need bring practice-led evaluation research to this question. Here I set out my research goals and questions, before specifying the particular tools I practiced with for this study. Chapter 7 discusses methods used in relevant research fields and outlines the method used for this project.Chapter 8 introduces the game projects I used as case studies and describes how I worked with each. Chapters 9 and 10 present observations and anal-yses of my experiences using a selection of tools that vary in their approaches. These include (though not exclusively): Articy:Draft (Nevigo GMBH 2011), Machinations (Joris Dormans 2009), Ludoscope (Joris Dormans and Leijnen 2013), and “progression planning” (Butler et al. 2013). Evaluation themes and criteria are drawn from the Design Support and Creativity Support Tool literature. Chapter 11 refocuses attention on the practicalities, addressing the question of how game design tools integrate into the wider context of practice.In Chapter 12 I present and discuss my experiences with my own game de-sign tool, which I prototyped in order to evaluate and extend one of the tool approaches under study. I explain my tool design choices, some of which reflect the knowledge I have acquired through the course of this study.Chapter 13 summarises my conclusions in relation to how design tools might best support game designers, and offers ideas for further practice-led evaluation research related to this question.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.