Le traitement des manquements à l’obligation scolaire : enjeux et recompositions entre Éducation nationale et Protection de l'enfance.

par Julie Couronné (16/06/1982)

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Chauvière et de Michèle Becquemin.

Soutenue le 19-01-2015

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Schwartz.

Le jury était composé de Brigitte Bouquet.

Les rapporteurs étaient Cédric Frétigné, Bertrand Ravon.


  • Résumé

    De nos jours, alors que les enfants n’ont jamais été autant scolarisés, les manquements à l’obligation scolaire sont érigés en problème public. Pour en comprendre les enjeux, nous avons tout d’abord retracé l’histoire de la construction de ce problème public depuis les lois Ferry qui introduisent l’obligation d’instruction. Quel regard portait-on alors sur les enfants « absentéistes » ? L’examen des lois, des orientations politiques et institutionnelles montre que les absents de l’école sont, durant plusieurs décennies, plutôt associés à une enfance victime, les rendant ainsi susceptibles d’être protégés. En revanche, depuis les années 1990, ils sont davantage considérés comme une fraction de l’enfance perturbatrice et une menace pour la sécurité civile, impliquant la nécessité de mieux les repérer et de les surveiller. À partir de ces bases sociohistoriques, cette thèse présente les résultats d’enquêtes ethnographiques, consistant à cerner les répercussions des injonctions politiques sur les pratiques de quatre groupes professionnels : conseillers principaux d’éducation (CPE), surveillants, assistantes sociales scolaires et éducateurs de prévention spécialisée. Les métiers traditionnels (CPE, assistant social scolaire, surveillant) voient leurs missions aspirées par le traitement des manquements à l’obligation scolaire. Sous l’effet de la complexification des organisations du travail, le collège se fait de plus en plus gestionnaire. Les CPE organisent et planifient le contrôle de masse des absences au sein des établissements tout en repérant les « absences à risque ». Les surveillants, quant à eux, endossent plusieurs rôles : maintien de l’ordre, éducation et protection. Ils développent des compétences dans ces trois domaines pour prendre en charge les « absentéistes », y compris ceux qui sont considérés comme étant « en danger ». Les assistantes sociales scolaires relevant de l’Inspection académique font évoluer leur philosophie d’intervention initiale pour jouer un nouveau rôle institutionnel : celui du rappel à loi des parents et des enfants qui n’auraient pas respecté l’obligation. Dans ce paysage en mouvement arrivent de nouveaux intervenants qui relèvent de la Protection de l’enfance. C’est le cas des éducateurs de rue. Ces derniers dérogent à quelques-uns de leurs principes d’action pour collaborer avec les acteurs de l’école, en tentant de maintenir pour certains enfants des scolarités acceptables, même si elles demeurent irrégulières.En conclusion, la thèse montre que la rencontre entre l’Éducation nationale et la Protection de l’enfance, si elle est nécessaire, reste problématique.

  • Titre traduit

    Acting upon truancy : issues and initiatives undertaken by the French Minsitry of Education and Child Protection Agency


  • Résumé

    Although more children than ever benefit from schooling today, truancy has become a public problem. To understand the stakes, first we have traced the history of the construction of this public problem, beginning with the Jules Ferry laws introducing mandatory schooling in France in the late nineteenth century. How were truant children perceived at that time? A study of the laws and of the political and institutional directives shows that over the course of several decades, truant children are seen as victims apt to be protected. However, beginning in the 1990s, they are instead perceived as destabilizing elements, as threats to civil society who must be carefully identified and monitored. Given this sociohistorical context, the present thesis presents the results of ethnographic investigation geared toward identifying the consequences of political injunctions on the practices of four professional groups (Principal Educational Advisors, referred to as conseillers principaux d’éducation or CPE; monitors, school social workers and street educators). The traditional professions (CPE, school social workers, and monitors) are seeing their missions subsumed by truancy cases. As the organization of work becomes increasingly complex, middle school establishments become increasingly managerial. CPE structures organize massive verification efforts among member establishments in an attempt to identify cases representing risk. Monitors juggle several roles, ranging from maintaining general order to education and protection. They develop skills in each of these three areas in order to follow up on student absences, including cases involving at-risk children. School social workers take on a new role in which they formally call to order parents and children who fail to respect the law in terms of compulsory schooling. In this moving landscape, new actors are appearing, such as so-called street educators (éducateurs de rue) who collaborate with school officials to try to assure acceptable levels of schooling for certain children, even if only on an exceptional and irregular basis. In conclusion, this thesis demonstrates that the encounter between the French Ministry of Education and the French Agency for Child Protective Services, remains problematic even if it is necessary.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.