Analyse de l’activité d’enseignants stagiaires du second degré en situation de vidéoformation autonome : contribution à un programme de recherche technologique en formation

par Simon Flandin

Thèse de doctorat en Sciences de l'education

Sous la direction de Luc Ria.

Soutenue le 19-11-2015

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire Acté (Clermont-Ferrand) (équipe de recherche) et de Activité, connaissance (laboratoire) .

Le président du jury était Serge Leblanc.

Le jury était composé de Luc Ria, Géraldine Rix-Lièvre, Rossella Santagata.

Les rapporteurs étaient Marc Durand, Brigitte Albero.


  • Résumé

    Cette thèse rend compte d’une recherche inscrite dans le programme empirique et technologique du « cours d’action », un programme d’anthropologie cognitive poursuivant conjointement (i) un but épistémique par la production de concepts sur l’activité humaine et (ii) un but transformatif par la conception d’aides favorisant des transformations majorantes de cette activité. La thèse s’inscrit plus particulièrement dans un volet consacré à la vidéoformation des enseignants. La recherche dont elle rend compte poursuit des travaux antérieurs décrivant, analysant et modélisant l’activité des enseignants débutants afin de mieux comprendre les difficultés qu’ils rencontrent et les aider à mieux y faire face. Elle fait plus particulièrement suite à ceux qui ont abouti à la conception de NéoPass@ction (neo.ens-lyon.fr), un dispositif de vidéoformation en ligne basé sur la modélisation de l’évolution de l’activité typique des débutants du second degré dans une situation identifiée comme critique : l’entrée en classe et la mise au travail des élèves.L’objectif principal de la thèse est l’étude systématique de l’activité d’enseignants stagiaires du second degré en situation d’utilisation autonome de NéoPass@ction. Son objectif secondaire est l’étude exploratoire de l’influence de cette vidéoformation autonome sur l’activité enseignante en classe. La thèse vise ainsi à (i) investir la modalité d’autonomie en vidéoformation, originale sur le plan empirique ; (ii) contribuer à la connaissance de l’activité et des modalités d’apprentissage des enseignants en situation de vidéoformation, essentiellement étudiées à partir d’objets intermédiaires et rarement à grains fins et de façon holistique ; (iii) alimenter un processus de conception continuée de NéoPass@ction ; et (iv) proposer des pistes technologiques pour la conception et la mise en oeuvre de dispositifs de vidéoformation. Six enseignants stagiaires ont participé à l’étude par deux utilisations autonomes deNéoPass@ction, de quarante-cinq minutes chacune, et en accueillant le chercheur trois fois dans leur classe. Quatre types de données ont été recueillies : des données d’observation (i) de l’activité de vidéoformation (capture dynamique d’écran) et (ii) de l’activité en classe(enregistrements vidéo), et des données d’entretien (iii) de remise en situation à l’aide des traces numériques de l’activité de vidéoformation et (iv) d’autoconfrontation aux enregistrements en classe.Les résultats (i) montrent des structures typiques de différents niveaux dans l’organisation de l’activité en situation d’utilisation de NéoPass@ction ; (ii) montrent des concordances entre activité attendue par les concepteurs et activité réelle des enseignants, mais aussi des décalages motivant des aménagements ; (iii) modélisent un processus typique d’apprentissage (iv) articulant des séquences d’exploration (orientées-dispositif) et d’enquête (orientées-travail), (v) impliquant différents niveaux d’immersion mimétique correspondant à différents types d’enquête, (vi)ouvrant des séquences d’enquête consistant en l’identification et l’évaluation conjointes et spontanées de couplages significatifs [enjeu/action], (vii) aboutissant à la typification des couplages perçus et évalués comme viables et enviables, et (viii) pouvant participer d’une trajectoire de développement et s’accompagner d’échos significatifs en situation de classe. Un premier niveau de discussion globale des résultats mobilise des concepts essentiellement sémiotiques et narratologiques et présente des aménagements effectués et possibles pourNéoPass@ction ; un second niveau repositionne les résultats dans l’état de l’art empirique et technologique et propose des pistes de conception en vidéoformation.

  • Titre traduit

    Analysis of the activity of secondary school trainee teachers in autonomous videoforming situation


  • Résumé

    This thesis reports on a research included in the empirical and technological program of "course-of-action", a program of cognitive anthropology jointly endorsing (i) an epistemic aim by producing concepts on human activity and (ii ) a transformative aim by designing aids enhancing the improvement of that activity. The thesis is part of a particular strand to video-enhanced teacher development. The research which it reports builds on previous work describing, analyzing and modeling the activity of beginning teachers in order to better understand the challenges they face and help them cope better. It especially follows on those that led to the design of NéoPass@ction (neo.ens-lyon.fr), an online video-enhanced device based on the modeling of the evolution of the typical activity of secondary school beginners in a situation identified as critical : entrying into the classroom and getting students to work. The main aim of the thesis is the systematic study of the activity of trainee teachers of secondary school in a situation of autonomous use of NéoPass@ction. Its secondary aim is the exploratory study of the influence of this autonomous video-enhanced training on teaching activity in the classroom. The thesis thus aims to (i) investigate the modality of autonomous videoenhanced training, an empirically original object; (ii) contribute to the knowledge of activity and of learning conditions for teachers in video-enhanced situations, that are mainly studied from intermediate objects and rarely in a fine-grained and holistic way; (iii) feeding a design-in-use process of NéoPass@ction; and (iv) make technological propositions for the design and implementation of video-enhanced devices and training sessions. Six trainee teachers participated in the study by two autonomous uses of NéoPass@ction, forty-five minutes each, and by hosting the researcher three times in their classroom. Four types of data were collected: observation data (i) of video-enhanced training activity (dynamic screen captures) and (ii) of teaching activity (video recordings); and interview data (iii) of re-situation using digital traces of the video-enhanced training activity and (iv) self-confrontation to classroom recordings. The results (i) identify typical structures of different levels in the organization of the activity in the situations of NéoPass@ction use; (ii) show matches between activity expected by the designers and actual activity performed by the teachers, but also offsets motivating design developments; (iii) model a typical learning process (iv) articulating exploration sequences (device-oriented) and inquiry sequences (work-oriented), (v) involving various levels of mimetic immersion corresponding to various types of inquiry, (vi) opening inquiry sequences consisting in the joint and spontaneous identification and evaluation of significant couplings [issue / action], (vii) resulting in the typification of the couplings perceived and evaluated as viable and “enviable”, and (viii) that can foster vocational growth and generate significant echoes in teaching situations. A first level of overall discussion of the results mobilizes primarily semiotic and narratological concepts and presents completed and possible design arrangements of NéoPass@ction; a second level repositions the results in the state of empirical and technological art and makes propositions for video-enhanced design.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.