L'organisation motrice de l'élève apprenant en E.P.S. : élaboration d'un cadre d'analyse pour l'intervention.

par Caroline Ganière

Thèse de doctorat en Sciences humaines et sociales en activités physiques et sportives

Sous la direction de Marc Cizeron.

Soutenue le 04-12-2015

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec ACTé (Chamalières) (équipe de recherche) et de Activité- Connaissance- Transmission- éducation / ACTé (laboratoire) .

Le jury était composé de Pierre Vermersch, Claire Margolinas, Jérôme Guérin.

Les rapporteurs étaient Chantal Amade-Escot, Carole Sève.


  • Résumé

    Cette thèse vise l’élaboration d’un cadre d’analyse des conduites motrices des élèves engagés dans une tâche motrice en EPS. Cet objectif s’ancre dans le constat d’un déficit de connaissances des enseignants d’EPS en matière de lecture de la motricité des élèves et de guidage de leurs apprentissages. En appui sur le constat que les enseignants experts perçoivent les conduites motrices des élèves indissociablement comme forme et sens, le cadre de la Gestalttheorie a été retenu pour considérer ces conduites comme des totalités dynamiques et signifiantes. L’ancrage phénoménologique de la Gestalttheorie a conduit à recueillir deux types de données empiriques sur le terrain de l’enseignement de trois APSA (gymnastique, natation et danse) : a) des données descriptives de type morphologique, relatives aux formes de corps et de mouvements corporels donnés à voir par les élèves ; b) des données interprétatives relatives à leur expérience vécue, obtenues, d’une part, en faisant des inférences sur le sens de cette expérience à partir des formes observées et, d’autre part, en utilisant la rétroaction vidéo dans l’esprit de l’explicitation psychophénoménologique pour conduire des entretiens avec les participants. Le traitement des données a permis de faire émerger des catégories fonctionnelles de la motricité de deux ordres : des catégories infraintentionnelles et des catégories intentionnelles. Le « remplissement » de ces catégories au fil des trois études présentées, ainsi que leur mise en relation dans la structure d’ensemble que représente la conduite motrice comme gestalt, ont permis d’établir une lecture compréhensive de l’organisation motrice des participants et de mettre en évidence la cohérence de « comportements privilégiés », c’est-à-dire des conduites motrices momentanément adossées certes à un certain « vouloir », mais indissociablement à un certain « pouvoir » actuels. Les résultats montrent qu’avec l’augmentation du degré d’élaboration de l’organisation motrice, les différentes fonctions considérées pour l’analyse s’intègrent de plus en plus dans une unité fonctionnelle fédérée par une visée intentionnelle polarisée par la finalité de l’action. La synthèse des résultats montre la possibilité de baliser des éléments d’une morphogenèse des conduites motrices, dont un aspect générique saillant converge avec le principe de concrétisation énoncé par Simondon à propos des objets techniques en général.

  • Titre traduit

    Pupils motor skills tasks in a Physical Education class : elaborating an analytical framework for intervention


  • Résumé

    This thesis aims to elaborate an analytical framework of pupil motor skills when takingpart in motor skills tasks in a Physical Education class. The fundamental reasoning behind thisstudy is the observation of a general lack of understanding among P.E. teachers of how tointerpret pupils’ motor skills and how to best guide pupils’ learning. Considering also theobservation that specialist Physical Education teachers perceive pupils’ motor skills as aninseparable item in both form and meaning, the Gestalttheory framework has been used toconsider these skills as dynamic and meaningful totalities. The phenomenological basis ofGestalt theory led us to collect two sorts of empirical data in fieldwork when teaching threeactivities (gymnastics, swimming and dance): a) descriptive data of a morphological type,relative to the corporeal forms and body movement made by the pupils ; b) interpretive datarelative to their actual experiences, obtained, on the one hand, by making inferences tomeaning of these experiences based on the forms observed and, on the other hand, by usingvideo replays as in a psycho-phenomenological explication to conduct interviews with theparticipants.The processing of this data allowed us to show the existence of two functional categoriesof motor skills : infra-intentional and intentional categories. The “completion” of thesecategories during the three studies mentioned, as well as the connection with the overallstructure which shows motor skills as essentially Gestalt, enabled us to establishcomprehensive understanding of the participants’ motor organisation and to underline thecoherence of “privileged behaviour”, in other words motor skills linked, be it momentarily, toa certain current “desire” but also inseparable from a certain current “ability”. The resultsshow that as the degree of elaboration of motor skills increases, the different functions studiedare constantly integrated into a functional unit mobilised by focalising an intention polarisedby the final result of the action. The synthesis of the results gives us the possibility to markout the elements of motor skills morphogenesis, whose most salient generic aspect is theconvergence with the principle of concretisation as stated by Simondon in reference totechnical objects in general.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.