Art de la plume et art du sabre : éprouver l'intangible. L'horizon partagé d’œuvres poétiques françaises contemporaines et d'un art martial oriental en contexte contemporain

par Matthieu Dubois

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée - Cergy

Sous la direction de Catherine Mayaux et de Myriam Watthée-Delmotte.

Le président du jury était Henri Bouillon.

Le jury était composé de Henri Bouillon, Olivier Belin, Jean Leclercq.

Les rapporteurs étaient Jérôme Thélot, Joëlle Gardes.


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est de comprendre les formes et les enjeux d'un imaginaire extrême-oriental au cœur de certaines œuvres de la poésie française d'après 1945 comme celles d'Henry Bauchau (né en 1913), Christian Dotremont (né en 1922) et Yves Bonnefoy (né en 1923). En particulier, cet imaginaire invite à considérer la création en « acte », en ce sens qu'il qualifie la dimension du faire dans la création poétique, comme il le fait par ailleurs dans les arts martiaux. L'enjeu de cette étude sera de comprendre la singularité de ces œuvres majeures de la production poétique française contemporaine, marquées par la culture extrême-orientale, en regard de la pensée de la création comme geste et comme présence, telle qu'un art martial oriental les met en œuvre en son propre lieu. À cet effet, l'approche des œuvres fera intervenir un outillage théorique pluridisciplinaire, dont la phénoménologie développée par Michel Henry, laquelle permettra de renouveler certains concepts de la critique littéraire et de valoriser ce qui demeure le plus souvent impensé sur le plan théorique : la dimension affective de l'écriture et de la lecture. En particulier, on observera les vertus guerrières et guérisseuses liées à l'écriture, la question du geste scripteur et la dimension spirituelle qui lui est attachée. Plus profondément, ces différentes approches éclaireront les enjeux de la création comme processus induisant un mieux-être du sujet tant créateur que récepteur.

  • Titre traduit

    Art of the pen and art of the sword : feeling the immaterial. The shared horizon of french contemporary poetries and a eastern martial art in contemporary context


  • Résumé

    The objective of the thesis is to understand the forms and issues of a far-eastern imaginary that characterizes some works of French poets after 1945, like Henry Bauchau (born in 1913), Christian Dotremont (born in 1922) and Yves Bonnefoy (born in 1923). This imaginary allows considering creation as a “performance” and qualifies the dimension of making in poetic creation, what we can also observe in martial arts. The issue of this study is to understand how the far-eastern culture leaves its mark in these major works of contemporary French poetic production. The aim is precisely to enlighten their singularity from a perspective about creation as gesture and presence on, like an oriental martial art implements them in its own exercise. For that purpose, we will use multi-field theoretical tools, including the phenomenology developed by Michel Henry. This approach will renew some concepts of literary criticism and highlight what is often undeveloped in theory: the affective dimension of writing and reading. In particular, we shall observe warlike and healing virtues of writing, the question of the scriptwriting gesture and the spiritual dimension attached to it. More deeply, these approaches will enlighten creation as a process inducing a well-being for the creator as for the receiver.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Service commune de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.