Le "je" professionnel des professeurs d'école débutants : Une approche psychophénoménologique

par Magali Ferrero-Boutrais

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation - Cergy

Sous la direction de Béatrice Mabilon-Bonfils.

Soutenue le 04-11-2015

à Cergy-Pontoise , dans le cadre de École doctorale de droit et sciences humaines (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise) , en partenariat avec Ecole, mutations, apprentissages (laboratoire) .

Le président du jury était Guy Lapostolle.

Le jury était composé de Bruno Robbes.

Les rapporteurs étaient Thérèse Perez-Roux, Alain Mouchet.


  • Résumé

    Notre recherche étudie la pratique des professeurs des écoles débutants à partir d'une approche par la description de leur vécu, de leur point de vue, c'est-à-dire en première personne. La méthode de recueil des données choisie est l'entretien d'explicitation de Vermersch, dans le but de mieux comprendre comment se construit le « je » professionnel chez les professeurs des écoles débutants. Cet accompagnement amène la personne interviewée à recontacter, au plus près, son vécu passé. Les verbalisations ainsi recueillies concernent, selon notre choix, des descriptions de situations de classe. À partir de l'analyse de ces données, nous avons mis en évidence des gestes professionnels d'ajustement (Jorro) des professeurs des écoles débutantes qui sont le résultat de prises d'information/prises de décision très brèves en situation. Les principaux indices qui attirent l'attention des professeurs des écoles débutantes sont relatifs aux élèves : leurs mouvements, leurs paroles, leur expressivité (le regard, l'absence de réaction, les sourires, etc.). Nous avons mis en évidence des compétences émergentes chez les professeurs des écoles débutantes, qui relèvent de compétences transversales. Pour nous, une compétence émergente est un savoir-faire professionnel mû par une intention, un sous-but, qui est en cours de construction chez le professeurs des écoles, qui, souvent n'est pas encore conscientisé, mais qui est présent dans la description en première personne d'un vécu de classe. Ces savoir-faire appartiennent au préréfléchi de l'action et vont donner lieu à des prises de conscience par le processus cognitif de réfléchissement. Les compétences émergentes que nous avons pu identifier sont au nombre de quatre : faire verbaliser les élèves, favoriser les interactions entre les élèves, écouter et prendre en compte la parole des élèves, utiliser son corps et son positionnement dans la classe. Deux catégories de compétences émergentes se dégagent : l'importance du corps de l'enseignant par les professeurs des écoles débutantes, d'une part, et l'importance de la prise en compte de la parole des élèves, d'autre part. Ces deux objets de prise de conscience semblent fondamentaux dans la conduite de la classe, pour instaurer un climat de confiance et pour assurer une relation pédagogique propice à l'apprentissage des élèves. Notre recherche met en évidence des compétences conscientisées par les professeurs des écoles débutantes. Elles sont déjà présentes à la conscience des professeurs des écoles débutantes interviewées, ou ont fait l'objet d'une prise de conscience au cours de notre recherche. Elles sont constituées de ce que la professeurs des écoles sait qu'elle sait faire. Ces compétences conscientisées font partie des gestes professionnels (Jorro). Ces gestes professionnels contiennent les savoir-faire historiques du métier et intègrent des compétences que le professionnel ajuste selon ses perceptions et les relations inter-subjectives, en situation. Nous avons montré que les compétences émergentes et les compétences conscientisées, constituant des gestes professionnels, étaient sous-tendues par des valeurs pour les professeurs des écoles débutantes de notre corpus. Ces valeurs sont : créer un climat de confiance dans la classe, de donner confiance en eux aux élèves, d'aider les élèves en difficulté et de rendre les élèves autonomes. Ces valeurs sous-jacentes sont incarnées par les professeurs des écoles débutantes à travers une posture d'écoute et de respect des élèves, sachant manier aussi l'humour, une posture d'accompagnement des élèves (dans le sens d'être « à côté », de « rassurer » et d'« encourager »). Ces valeurs représentent les deux piliers du « je » professionnel en construction chez les professeurs des écoles débutantes : l'importance de la relation aux élèves et l'importance du lâcher-prise. Nous formulons l'hypothèse que ce « je » professionnel évolue tout au long de la carrière des professeurs des écoles.

  • Titre traduit

    The professional "I" of starting school teacher : .A psychophenomenologiacl approach


  • Résumé

    Our research studies the practice of the primary school teachers beginners starting from an approach by description from their real-life experience, their point of view, i.e. in first person. The selected method of collection of the data is the elicitation interview method of Vermersch, with an aim of better understanding how the professional “I” of the primary school teachers beginners in construction. This accompaniment brings the person interviewed to recontact, with close, its past real life experience. The entries of charge thus collected concern, according to our choice, descriptions of situations of class. Starting from the analysis of these data, we highlighted professional gestures of adjustment (Jorro) of the primary school teachers beginners which are the result of acquisitions of information and very short decision makings in situation. The principal indices which draw the attention of the primary school teachers beginners are relating to the pupils: their movements, their words, their expressivity (the glance, the absence of reaction, smiles, etc.). We highlighted emergent competences of the primary school teachers beginners, which concern transverse competences. For us, an emergent competence is a professional know-how drived by an intention, a under-goal, which is in construction at the primary school teachers beginners, which, often is not conscientized yet, but which is present in description in first person of the real life experience on class. This know-how belongs to the given cognitive process of the action and will cause awakenings by the cognitive process of reflecting. Emergent competences that we could identify are four : to make the pupils to verbalize, support the interactions between the pupils, to listen to and to take into account the word of the pupils, to use teacher's body and its positioning in the classroom. Two categories of emergent competences appear: importance of the body of the teacher by the primary school teachers beginners, on the one hand, and the importance of the taking into account of the word of the pupils, on the other hand. These two objects of awakening seem fundamental in the control of the class, to found a climate of trust and to ensure a teaching relation favourable with the training of the pupils. Our research highlights the competences conscientized by the beginners primary school teachers. They are already present at the conscience of the primary school interviewed teachers, or were the object of an awakening during our research. They consist of what the primary school teachers beginners know that they can do. These conscientized competences are part of the professional gestures (Jorro). These occupational gestures contain historical know-how of the trade and integrate competences which the professional adjusts according to his perceptions and the intersubjective relations, in situation. We showed that emergent competences and conscientized competences, constituting professional gestures, were underlain by values for the primary school teachers beginners of our corpus. These values are : to create a climate of trust in the class, to give confidence in them to the pupils, to help the pupils in difficulty and to make the pupils autonomous. These subjacent values are incarnated by the primary school teachers beginners through a posture of listening and respect of the pupils, knowing to also handle humour, a posture of accompaniment of the pupils (in the direction to be “at side”, “to reassure” and “to encourage”). These values represent the two pillars of the professional “I” in construction of the primary school teachers beginners: importance of the relation to the pupils and importance of the release-catch. We formulate the assumption that this “I” professional evolves throughout the career of the primary school teachers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.