De la station balnéaire au lieu de mémoire : Alexandrie et la bataille d’El-Alamein, arromanches et le débarquement du 6 juin : histoire d’un développement comparé (1860 - 1965)

par Ahmed Elkhawaga

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de André Zysberg.

Le président du jury était Michel Boivin.

Le jury était composé de André Zysberg, Michel Boivin, Ghislaine Alleaume, Philippe Chassaigne.

Les rapporteurs étaient Ghislaine Alleaume, Philippe Chassaigne.


  • Résumé

    Cette thèse présente une étude comparative qui s’impose entre deux villes dont les circonstances historiques et les développements urbains sont similaires à plus d’un aspect. L’une est française, l’autre égyptienne. Il s’agit d’Arromanches et d’Alexandrie. La première, une simple bourgade de pêche, se transforme petit à petit à une activité maritime, pour devenir une station balnéaire de renommée sur la côte normande. De l’autre côté, Alexandrie qui non seulement s’est grandie dans l’espace, mais elle s’est entourée de quelques petites stations satellites estivales profitant de sa réputation balnéaire. Cette recherche a dû revenir un siècle environ en arrière, afin de maitriser le développement des deux villes côtières dès la moitié du XIXème siècle. Mais, il y a surtout l’aspect historique. Lorsque les Alliés, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont réalisé leur victoire en en Egypte, celle d’El- Alamein, où les Allemands ont dû également reculer en 1942. Cette côte rappelle, donc, une autre victoire en France, sur les plages du débarquement du 6 juin 1944, dont Arromanches était l’un des premiers théâtre des combats. Outre le développement touristique, la thèse expose les travaux qui ont transformé ces sites pour perpétuer l'histoire: comment ces deux localités qui ont marqué la Seconde Guerre mondiale sont-elles devenues de lieux de mémoire, par excellence? Des monuments commémoratifs avec des musées ont été bâtis, et des terrains ont été réservés pour de nombreux cimetières. D’autre part, on montrera que les manifestations officielles et populaires qui ont été organisées pour le souvenir des soldats morts pour la Liberté, sont devenues annuelles, avec de plus en plus d’enthousiasme.

  • Titre traduit

    From the resort instead of memory : Alexandria and the Battle of El Alamein, Arromanches and the landing of June 6: A History of Comparative Development (1860-1965)


  • Résumé

    The following dissertation is a comparative study between two cities whose historical circumstances and urban development’s are similar to more than one aspect. One in French, the other Egyptian. We talk about Arromanches and Alexandria. The former, a simple fishing village, is gradually transformed to a maritime industry to become a well-known seaside resort on the Normandy coast. In the other side, Alexandria has grown not only in space, but it is also surrounded by a few summer suburb stations taking advantage of its seaside reputation. This research had to go back about a century so as to control the development of coastal towns from the mid nineteenth century. However, one should not forget the historical aspect; when the Allies during the Second World War, have achieved their victory in Egypt, that of El-Alamein, when Germans had also declined in 19942. This coast reminds us therefore of another victory in France, on the landing beaches in June 1944, in which Arromanches was one of the first battlefield. In addition of the touristic dimension, this paper presents the different studies that have transformed these sites to perpetuate history: how have these two places, which marked World War II, become memorial sites par excellence? Memorials and museums were built, and lands were reserved for many cemeteries. On the other hand, the paper will also show that the official and popular events that have been organized for the memory of the soldiers, who died for freedom, have become annual, with gradually more enthusiasm.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 241 ref. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2015 ELKHAWAGA B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.