Quand le design crée l'événement : esthétique du curating

par Nicolas Boutan

Thèse de doctorat en Arts (Histoire, Théorie, Pratique)

Sous la direction de Bernard Lafargue.

Soutenue le 10-07-2015

à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Médiation, Information, Communication, Art (Pessac, Gironde) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jérôme Glicenstein.

Le jury était composé de Bernard Lafargue, Norbert Hillaire, Anne Beyaert-Geslin.

Les rapporteurs étaient Jérôme Glicenstein, Norbert Hillaire.


  • Résumé

    Qu’est-ce que le curating ? Quel ensemble de pratiques et de représentations ce terme évoque-t-il ? Cette thèse se propose de répondre à ces questions en envisageant la pratique curatoriale sous l’angle du design, entendu ici comme discipline du projet. Face à la confusion des termes pour qualifier les acteurs du curating, il convient d’abord d’en préciser la définition en observant les différentes acceptions favorisées par la discipline et leurs effets. C’est pourquoi la première partie propose une archéologie de la pratique curatoriale en analysant la variété des dispositifs et des acteurs animés par le souci de l’art. Cette approche transhistorique permet de mettre en évidence la complexité des enjeux que soulève l’exposition à l’heure de la cohabitation des conservateurs, commissaires et curateurs. En s’appuyant sur une expérience de terrain en médiation, la seconde partie aborde la mise en œuvre de l’exposition comme une activité de projets portée de main de maître par la figure du curator. Occupé à proposer des bouquets d’œuvres aux couleurs variées selon les cahiers des charges et les contextes dans lesquels il intervient, ce dernier se comporte in fine comme un designer capable de proposer des réponses aux problèmes de l’hypermodernité. En tant que discipline, le design est ici d’un double secours : De la conception à la réception d’une exposition, il permet de mesurer le dessein essentiel à tout projet ; et dans un second temps, il permet de dessiner des portraits que ces acteurs véhiculent en variant les poses et les postures. La troisième partie propose enfin de comprendre le curating à travers le prisme du dispositif oraculaire delphique. Son but est d’élargir la réflexion en opérant un recul plus à même d’éclairer la problématique contemporaine de l’autorité curatoriale. Cette relecture à partir de l’oracle antique initie une nouvelle compréhension des expositions et des plis de la création contemporaine, en interrogeant le processus de transformation d'un display en produit touristique séduisant, capable de mobiliser des foules aux quatre coins de la planète autour de visions enjouées, pour un temps de l’art qui semble passé de la contemplation béate à une attention distraite.

  • Titre traduit

    When design becomes form : Curating aesthetics


  • Résumé

    What is curating? What kind of practices and representations does it bring up? This PHD propose to answer those questions by imagining curatorial practise under design perspective. Curating actors being hard to name from each others, a definition must be given while observing names used by different discipline and their effects. That is why the first part propose an archeology of curatorial practice analysing the diversity of displays and of caregivers. This transhistorical approach underlines the complexity of what's at stake in exhibition nowadays. As for the second part, a field work in museum public relations helps to analyse the set up ofan exhibition from a project point of view, the curator being the conductor. Busy proposing sets of pieces of art responding to contexts and shaped by constraints of the field in which he works, he finally behave just like a designer able to answer the different questions of an hypermodern world. As a study subject, design here can help in two different ways : From conception to final installment of an exhibition, it helps understand what lies beneath the very beginning of the project and draws portraits of curatorial actors. Finally the third part propose to understand curating through the lens of delphic oracular practices. It aims at widening the perpectives of study to better understand curatorial problematics. This reinterpretation from antic oracle perspective allows a new understanding of contemporary exhibition and creation and questions transformation processes that turns an exhibition into an appealing touristic product, in a time where art seems gone from mute contemplation to a zapping attitude.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.