Le district industriel de Saint-Claude et le monde du diamant à l'âge de la première mondialisation (années 1870-1914)

par Thomas Figarol

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Claude Daumas.

Soutenue le 09-02-2015

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Laboratoire des sciences historiques (Besançon) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Michel Minovez.

Le jury était composé de Jean-Claude Daumas, Jean-Michel Minovez, Nicolas Marty, Jean-Marc Olivier, Michel Lescure, Xavier Vigna.

Les rapporteurs étaient Nicolas Marty, Jean-Marc Olivier.


  • Résumé

    Dans les années 1870, la taille du diamant est introduite dans le Haut-Jura. A la veille de la Première Guerre mondiale, elle y occupe environ 1 500 ouvriers. Elle constitue une nouvelle activité dans un territoire industriel où sont fabriqués d'autres produits manufacturés, notamment les « articles de Saint-Claude » et les pipes de bruyère, et façonnées d'autres pierres précieuses ou fines. Cette thèse vise à montrer que le succès de l'introduction de cette nouvelle branche industrielle dans le Haut-Jura résulte de la capacité d'un territoire industriel local à s'insérer dans le processus de mondialisation de l'économie. Dans une première partie, l'organisation de la production du diamant taillé est étudiée et contextualisée à l'échelle locale, celle du district industriel de Saint-Claude. Dans une deuxième partie, les modes d'intégration du Haut-Jura dans le monde du diamant (sous-traitance, place sur les marchés diamantaires) sont décrits. Dans une dernière partie, sont analysées les stratégies développées par les acteurs de la branche diamantaire du district industriel de Saint-Claude pour optimiser leur insertion dans le processus de mondialisation de l'économie.

  • Titre traduit

    Industry in Saint Claude and diamond cutting at the time of the first globalisation, from the 1870's to 1914


  • Résumé

    Diamond cutting was introduced in Haut Jura, i.e the Jura mountains, in the 1870's. At the onset of World War One, about 1,500 workers were employed in this field . It was a new activity in an industrial area where other manufactured goods were produced, notably the so-called "articles de Saint Claude", i.e objects made of box wood or horn, briar pipes and the cutting of other precious and semi precious stones. This thesis aims at showing that implementing this new activity in Haut Jura was a success thanks to the capacity of local industrialists to adapt to the emerging globalisation of economy. The first part deals with the organisation of the diamond cutting industry from a local perspective, i.e the Saint Claude area. The second part studies how Haut Jura inserted itself in the diamond market , through for instance subsidiary work and representatives on diamond markets. A last part deals with the strategies carried out by diamond cutters from Saint Claude in order to make the most of their part in the globalisation process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (1078 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.1028-1059.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2015.004.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2015.004.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.