Bien-être psychologique et épuisement au travail : l'influence des domaines de vie, de la résilience et des inducteurs professionnels et psychosociaux chez les professionnels de l'aide au Gabon

par Rose de Lima Maganga-Bignoumba

Thèse de doctorat en Psychologie du travail et des organisations

Sous la direction de Pascale Desrumaux-Zagrodnicki et de Marcel Lourel.


  • Résumé

    Donner du sens à sa vie, c'est donner une orientation, une direction qui permet de trouver un équilibre entre sa vie professionnelle, sa vie privée et sa santé psychologique. De ce fait, la présente recherche porte sur la santé psychologique et l'équilibre personnel des professionnels de l’aide au Gabon. Son objectif est de montrer l'influence des domaines de vie (travail et hors travail) et des inducteurs professionnels (demandes et autonomie), psychosociaux (soutien professionnel, organisationnel et extraprofessionnel) et individuels (engagement et résilience) sur le bien-être psychologique et les différentes dimensions de l'épuisement professionnel. Ce travail prend appui sur trois approches théoriques à savoir : le modèle « exigences-contrôle » (Karasek, 1979), le modèle de la « conservation des ressources » (Hobfoll, 1989) et celui des « exigences-ressources » (Bakker, Demerouti, De Boer, & Schaufeli, 2003). Les résultats de cette thèse font ressortir différents liens. Les demandes psychologiques et les deux formes de conflit influencent significativement la santé psychologique. Pour faire face à ces exigences les salariés en cas de gain de ressources s'adaptent aux différents rôles. Ces ressources font référence, au soutien social (professionnel, organisationnel et extraprofessionnel), à l'autonomie et la résilience. Par ailleurs, l'engagement au travail est une valeur qui permet au travailleur de pouvoir concilier ses domaines de vie et en réduisant les effets néfaste du burnout. La thèse montre l'importance de tenir compte du salarié dans sa globalité pour évaluer sa santé psychologique


  • Résumé

    Giving meaning to one’s life, is giving an orientation, a direction to finding balance between professional life, private life and psychological health. This research therefore focuses on the psychological health and personal balance of Social workers in Gabon. The study aims at showing the influence of life domains (work and non-work), professional inductors (demands and control), psychosocial (support social) and individual (commitment and resilience) have on psychological well-being and the burnout. The work is based on three theoretical approaches namely: the Job Demands-Control model (Karasek, 1979), the Conservation of Resources theory (Hobfoll, 1989) and the Job Demands-Resources model (Bakker, Demerouti, De Boer, & Schaufeli, 2003). The results of this thesis show different links. Psychological demands and the two forms of conflict significantly influence psychological health. To cope with these requirements, employees have to adapt to different roles, but that is if they get necessary resources. These resources are social support (professional, organizational and extraprofessional), control and resilience. Moreover, work engagement is a value that allows workers to be able to reconcile their domains of life and reduce the harmful effects of professional tiredness. The thesis shows the importance of considering the salaried employee as a whole in the assessment of his psychological health

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de PicardieJules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.