Instrumentalisation des outils de gestion : cas de trois réseaux sociaux universitaires d'insertion professionnelle en France

par Audrey Morgand

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ramdane Mostefaoui.


  • Résumé

    Cette thèse rend compte d'une recherche exploratoire sur les logiques au regard des pratiques et de l'instrumentation au sein des réseaux sociaux en faveur de l'insertion professionnelle des diplômés universitaires. Ce travail vise à approcher de manière originale la récente émergence des médias sociaux universitaires au travers une approche sociologique. L'objectif est de mettre au jour les modes de coordination et les logiques de coopération de l'action collective. La recherche fait appel à la théorie de l'acteur stratégique et à la sociologie de l'action organisée. Le protocole se fonde sur l'étude de trois cas de réseaux sociaux universitaires reposant sur des entretiens semi-directifs et des observations non-participantes. L'interprétation fait émerger des logiques d'instrumentalisation des pratiques et des instruments de gestion du réseau social. Les résultats mettent en exergue des pratiques de bricolage et de compilation des instruments sans complémentarité apparente. Ces pratiques permettent aux acteurs de créer une opacité sur les ressources dont ils disposent et la coordination de leurs activités. La régulation et la coordination de l'action collective s'observe au travers l'existence d'un système d'action concret. Les résultats spécifient des logiques au service d'une coopération coordinatrice. Ainsi, la recherche montre que les logiques d'instrumentalisation des instruments et des pratiques permettent aux acteurs d'effectuer des logiques de déplacements des buts en vue de dépasser les finalités initiales, maintenir leur pouvoir et préserver leurs marges de liberté

  • Titre traduit

    Instrumentalization of management tools : three cases of academic social networks for the employment in France


  • Résumé

    This thesis reports on an exploratory research about logic from practices and instrumentation within social networks for the employment of university graduates. This work aims at approaching in an original way, the recent emergence of academic social medias through a sociological perspective. The goal is to uncover the modes of coordination and cooperation logic of collective action. The research involves the theory of strategic actor and sociology of organized action. The protocol is based on the study of three cases of academic social networks, built on semi-structured interviews and non-participant observations. The interpretation brings out the logic of instrumentalization of practices and social network management tools. The results highlight practical DIY and compilation tools without apparent complementarity. These practices allow players to create an opacity on available resources and coordinate their activities. Regulation and coordination of collective action is seen through the existence of a concrete system of action. The results specify logics serving an umbrella partnership. For example, research shows that logics of instruments and practices’manipulation allow players to perform logics of shifts goals to exceed the initial purposes, maintain their power and preserve their margins of freedom

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de PicardieJules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.