Study of postural, physiological and corticospinal responses in empathy for pain and pain anticipation

par Giulia Bucchioni

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Pierre Krystkowiak et de Harold Mouras.


  • Résumé

    L'empathie nous permet de comprendre et de réagir aux sensations des autres individus. Regarder une situation douloureuse peut induire des comportements de type prosociaux orientés vers les autres ou des réponses d'évitement comme celles enregistrées en réponse à une menace. Le but principal de cette thèse était d'étudier les comportements d'approche/évitement et freezing qui se produisent soit en observant la douleur des autres, soit pendant l'anticipation de la douleur. Deux tâches manipulant la prise de perspective ont permis d'enregistrer des cotations supérieures concernant le niveau de douleur, des temps de réaction inférieurs (expérience 1) et des index de réponses d'évitement plus grands (expérience 2) pour la perspective consistant à imaginer que le sujet représenté dans une condition douloureuse était la personne la plus aimée. Dans la troisième expérience, nous avons analysé le comportement du freezing au niveau du système corticospinal du participant : un effet du freezing spécifique fut rapporté uniquement lorsque de la présentation des stimuli douloureux en perspective du première personne. Dans une quatrième expérience, l'effet du freezing, normalement présent en réponse aux stimuli douloureux fut aussi rapporté dans le cadre de l'anticipation de la douleur pour soi-même. Nos études suggèrent que ce sont principalement les mécanismes cognitifs de prise de perspective qui modulent la réponse empathique et que la perspective de la personne la plus aimée induise la réponse empathique la plus forte. Au contraire les réponses du freezing des modulations corticospinales sont principalement observées lorsque le sujet adopte une perspective en première personne


  • Résumé

    Empathy allows us to understand and react to other people feelings. Regarding empathy for pain, a witness looking at a painful situation may react to other-oriented and prosocial-altruistic behaviors or self-oriented withdrawal responses. The main aim of this thesis was to study approach/avoidance and freezing behavioral manifestations that co-occurring along with both others’ pain observation and during the anticipation of pain. In two perspective-taking tasks, we investigated the influence of the type of relationship between the witness and the target in pain. Results showed that higher pain ratings, lower reactions times (experiment 1) and greater withdrawal avoidance postural responses (experiment 2) were attributed when participants adopted their most loved person perspective. In experiment 3, we analyzed the freezing behavior in the observer’s corticospinal system while subject was observing painful stimuli in first-and third-person perspectives. Results showed the pain-specific freezing effect only pertained to the first-person perspective condition. An empathy for pain interpretation suggests empathy might represent the anticipation of painful stimulation in oneself. In experiment 4 results, we found that the freezing effect present during a painful electrical stimulation was also present in the anticipation of pain. In conclusion, our studies suggest that cognitive perspective-taking mechanisms mainly modulate the empathic response and the most loved person perspective seems to be prevalent. In addition, more basic pain-specific corticospinal modulations are mainly present in the first-person perspective and it seems to not be referred to the empathy components


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.