Marqueurs sommeil et émotionnels du risque de dépression chez les mères et leurs enfants

par Flora Bat-Pitault

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Christine Deruelle et de David Da Fonseca.

Le président du jury était Patricia Franco.

Le jury était composé de Christine Deruelle, David Da Fonseca, Patricia Franco, Pierre Fourneret, Diane Purper-Ouakil.

Les rapporteurs étaient Pierre Fourneret, Diane Purper-Ouakil.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail était de rechercher des marqueurs sommeil et émotionnels du risque de dépression chez les mères et leurs enfants dits « à risque ». Après une description clinique des liens étroits entre sommeil, dépression, émotion et cognition chez les mères durant la grossesse et le post-partum ainsi que chez les enfants et les adolescents, nous présentons une première étude rétrospective du sommeil sur des enfants et adolescents nés de mères déprimées. Elle met en évidence des particularités macro-architecturales du sommeil en lien avec le risque dépressif chez les adolescents à risque. Nous présentons ensuite une étude prospective sur 302 dyades mère-enfant suivies de la naissance aux 36 mois de l’enfant. Notre but a été de décrire d’abord chez les mères, des anomalies du sommeil pendant la grossesse susceptibles d’indiquer un risque de dépression du post-partum et d’avoir un impact sur le développement de l’enfant. Cette large cohorte nous a ensuite permis d’étudier le lien entre altérations précoces du sommeil des enfants et particularités cognitives et émotionnelles à 36 mois. Nous avons également pu décrire chez les enfants à risque, âgés de 6 mois, des altérations macro et micro-architecturales du sommeil pouvant indiquer un risque de psychopathologie ultérieure via une altération de la neuroplasticité tôt au cours du développement ; et chez ces mêmes enfants à 36 mois, un biais négatif de reconnaissance émotionnelle, potentiel facteur de vulnérabilité de psychopathologie ultérieure, notamment dépressive. Le suivi de cette cohorte reste déterminant pour vérifier parmi les enfants à risque ceux qui développeront finalement un épisode dépressif majeur.

  • Titre traduit

    Sleep and emotional risk markers of depression in mothers and children


  • Résumé

    The main objective of this work was to search for markers in sleep and emotions level of risk of developing major depression in mothers and their children known as "at risk”. After a clinical description of close links between sleep, depression, emotion and cognition in mothers during pregnancy and the postpartum period and in children and adolescents, we conducted a retrospective study of the first children and adolescents sleep mothers with a personal history of depression. This study highlighted the macro-level architectural features related to depressive identifiable risk adolescents at risk. We then conducted a broader prospective study which involved 302 mother-child dyads followed from birth to 36 months of the child. Initially, our goal was to describe in mothers sleep abnormalities during pregnancy can indicate a risk of postpartum depression and more broadly to induce a number of consequences on the development of the child. Secondly this large cohort allowed us to link early alterations of child sleep with cognitive and emotional peculiarities to 36 months. We have also been able to describe in children 6 months to risk of depression, macro and micro-architectural deterioration of sleep may constitute a subsequent psychopathology risk factor via impaired neuroplasticity early in development; and in these same children 36 months through a negative emotional recognition constitutes a subsequent psychopathology vulnerability factor particularly depressed. The monitoring of this longer-term cohort remains crucial to observe children at risk among those who develop other sleep or emotional anomalies and ultimately a major depressive episode.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(212 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 19 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.