Modélisation des relations information-mouvement mises en oeuvre lors de l'interception d'un mobile

par Simon Ledouit

Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain

Sous la direction de Reinoud Jan Bootsma et de Franck Zaal.

Soutenue le 10-12-2015

à Aix-Marseille , dans le cadre de École doctorale Sciences du mouvement humain (Marseille) .

Le président du jury était Nicolas Benguigui.

Le jury était composé de Reinoud Jan Bootsma, Franck Zaal, Nicolas Benguigui, Cathy Craig, Charalambos Papaxanthis, David Jacobs.

Les rapporteurs étaient Cathy Craig, Charalambos Papaxanthis.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de comprendre le comportement cinématique d’interception latérale manuelle et locomotrice. Dans l’introduction nous montrons que l’étude du mouvement d’interception peut être engagée avec les concepts de la perception directe et du couplage perception-action. De nombreux travaux ont montré qu’une stratégie prospective serait mise en oeuvre pour intercepter un mobile mais un débat existe quant à la double question (i) quelle information est utilisée pour réguler le mouvement ? (ii) comment est utilisée cette information ? Pour répondre nous avons utilisé la réalité virtuelle. Dans le premier chapitre expérimental nous montrons que les variables environnementales qui ont émergées de la littérature ne peuvent expliquer seules les régulations du mouvement d’interception. Dans le deuxième chapitre expérimental nous proposons qu’une variable d’ordre intermédiaire plutôt qu’entier pourrait guider le mouvement. Enfin dans le troisième chapitre expérimental nous apportons des éléments de preuve en faveur du concept d’information d’ordre fractionnaire qui augmenterait au cours de l’action. Nous développons dans ces deux dernières études deux modèles dynamiques qui nous permettent de simuler de façon satisfaisante le comportement cinématique d’interception latérale pour une situation donnée. Plus généralement, nous suggérons, quant à l’ensemble des modèles dynamiques formalisant les interactions perception-action, que cette proposition conceptuelle pourrait permettre de plus larges avancées encore si l’on considérait l’éventuelle sensibilité des différents organismes vivants aux informations d’ordre intermédiaire plutôt que nécessairement entier.

  • Titre traduit

    Modelling information-movement relations in interceptive actions


  • Résumé

    The goal of the present thesis was to understand the operative perception-action relations underlying the kinematic patterns of movement observed in manual and locomotor lateral interception. The introduction sets the stage for this endeavor, calling upon the theoretical concepts of direct perception and information-movement coupling, understood as a particular form of the online control of movement. Whereas a large body of work has demonstrated that interception is based on a prospective control strategy, debate persists as to the double question of (i) what information is that used to regulate the movement and (ii) how this information is used in the regulation of movement. To address these questions our general methodology was based on interception tasks presented in virtual reality settings. In the first experimental chapter we demonstrate that neither of the two variables proposed in the literature could by themselves explain the kinematic patterns observed. Integrating an modeling approach based on attractor dynamics, the second experimental chapter provides first evidence for reliance on a variable of intermediate rather than integer order. In the third experimental chapter we take our modeling approach one step further and demonstrate that reliance on information of a trajectory-dependent fractional order allows capturing the qualitative and quantitative aspects of the interception behavior observed. In the final chapter we discuss the suggested potential of opening up the information space to non-integer orders for the understanding of perception-action relations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (163p.)
  • Annexes : bibliogr. p. 154-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.