Stress, coping et sentiment d’auto-efficacité des enseignants ayant à inclure un enfant présentant un TSA en maternelle : quelle incidence sur la perspective parentale ?

par Pierre Denis

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Véronique Goussé.

Le président du jury était Lionel Dany.

Le jury était composé de Lionel Dany, Ghislain Magerotte, Florence Cousson-Gélie, Sylvain Moutier, Carole Tardif.

Les rapporteurs étaient Ghislain Magerotte, Florence Cousson-Gélie.


  • Résumé

    Depuis la loi du 11 février 2005, la scolarisation des enfants présentant un handicap s’inscrit dans une logique d’inclusion, les enseignants du milieu ordinaire sont obligés d’accueillir et d’adapter leur pédagogie à leurs besoins. Or, la littérature montre que le comportement d’enfants avec autisme peut être source de stress pour leurs enseignants. Dans cette étude, nous avons posé l’hypothèse que le stress perçu par les enseignants, accueillant des enfants avec autisme, serait essentiellement aversif. Nous avons également supposé que la fonctionnalité de leurs stratégies de coping, serait corrélée à leur sentiment d’auto-efficacité. Conjointement, nous avons fait l’hypothèse que les parents d’enfants avec autisme, percevraient un stress aversif lié au désarroi des enseignants qui accompagnent leurs enfants. Pour répondre à ces questions, nous avons soumis aux participants l’Alescale puis le Brief Cope et un entretien clinique. Pour les enseignants, nous avons ajouté la passation d’une échelle d’auto-efficacité. Nos résultats font apparaître que les enseignants percevraient la définition d’objectifs scolaires pour ces enfants comme un défi pédagogique, même s’ils douteraient encore de leurs compétences pour les accompagner. En écho, les incertitudes de ces professionnels conduiraient les parents à percevoir un stress lié à la scolarisation de leurs enfants, sur un versant plus aversif. Cependant, le recours des parents et des enseignants à des stratégies de coping hautement fonctionnelles, tendrait à montrer que, ensemble, ils seraient en passe d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la scolarisation des enfants avec autisme.

  • Titre traduit

    Stress, coping and self efficacy belief for teachers welcoming children with ASD in pre-school : what is the impact on parental perspective ?


  • Résumé

    Since the 11 February 2005 legislative act, disabled children are to be educated in normal schools. Teachers need to adjust to their needs. But academic studies show that autist children's behaviour can be stressful for teachers. In this study, we assumed that autistic children's teachers' perceived stress is mostly linked to aversion. We also assumed that coping strategies' functionality is correlated to self efficacy belief. Additionally, we assumed that autistic children's parents perceive aversion-linked stress due to teachers' distress. To answer these questions, we assessed participants with the ale scale, the brief cope and a clinical interview. For teachers we added the self efficacy test. Our results show that teachers perceive setting academic goals for autistic children as an educational challenge, even if they doubt their ability to help them. Mirroring this feeling, autistic children's parents feel stress linked to teachers' self doubt. However highly functional coping strategies used by parents and teachers alike show that they can write a new chapter in autistic children's education.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (278, 173 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 206-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.