Pentecôtismes et violence du discours sorcellaire au Cameroun

par Sariette Batibonak

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Dionigi Albera, Bruno Martinelli et de Sandra Fancello.

Le président du jury était André Mary.

Le jury était composé de André Mary, Gilles Séraphin.

Les rapporteurs étaient Gilles Séraphin.


  • Résumé

    Sous l’instigation des leaders religieux, les fidèles des Églises et ministères de délivrance considèrent la sorcellerie comme responsable de toutes sortes d’infortunes. Nganga, pasteurs et prêtres exorcistes, se sont progressivement approprié la chasse aux sorciers, faisant de la dénonciation de sorcellerie, jadis l’apanage des prophètes, la méthode de prédilection. Au Cameroun, dans un contexte d’effervescence religieuse, les leaders opposent à ce phénomène la violence anti-sorcellaire. Basée sur des enquêtes effectuées de 2010 à 2015, cette thèse, met l’emphase sur la radicalisation du discours anti-sorcellerie par les pentecôtistes fondamentalistes ; rhétorique qui génère plusieurs formes de violence, y compris des tensions familiales. L’adhésion populaire à cette grille d’interprétation sorcellaire s’explique par le fait qu’elle repose sur un terreau culturel familier. Les résultats interpellent d’autant que l’action procède d’une surinterprétation des faits et du phénomène, dont la compréhension et l’explication restent discutables, eu égard à la place qu’occupe l’imaginaire sorcellaire dans la pensée des acteurs.

  • Titre traduit

    Pentecostalism and the violence of withcraft discourse in Cameroon


  • Résumé

    Instigated by religious leaders, the believers of the Churches and deliverance ministries consider witchcraft as being responsible for all sorts of misfortunes. Nganga, pastors and exorcist priests, have gradually committed to hunt witchcraft, by the means of denunciation of witchcraft, formerly privileged and defended by the prophets, their preferred method. In Cameroon, in a context of religious effervescence, the leaders oppose to this phenomenon an anti-witchcraft violence. Based on conducted surveys from 2010 to 2015, this thesis focuses on the radicalization of anti-witchcraft discourse performed by fundamentalist Pentecostals; rhetoric that generates multiple forms of violence, including family tensions. The fact that people massively follow this interpretation of witchcraft is explained according to its focus on the familiar cultural context. The results are challenging as the action puts emphasis on over-interpreting the facts and phenomenon, whose understanding and explanation remain questionable, as the mindset of the actors is influenced by imaginary witchcraft.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 237-251

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.