La figure de Bertrand Rocaforti : expériences, identités et stratégies d'ascension sociale en Provence au début du XVe siècle

par Laure-Hélène Gouffran

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Laure Verdon.

Le président du jury était Jean-Paul Boyer.

Le jury était composé de Jean-Paul Boyer, Claude Denjean, Philippe Bernardi, Damien Carraz, Damien Coulon.

Les rapporteurs étaient Claude Denjean, Philippe Bernardi.


  • Résumé

    Cette thèse constitue une étude approfondie menée à partir d'un corpus inédit de sources de la pratique, sur la question de l'identité marchande et des formes de la domination sociale à Marseille, entre 1380 et 1430. À travers l'expérience individuelle de deux marchands contemporains et homonymes, les Bertrand Rocaforti, ce travail vise à une meilleure connaissance des élites urbaines dans une ville importante de l'Occident méditerranéen de la fin du Moyen Âge. Le recours à une démarche microhistorique, nous donne l'opportunité de dégager les grandes lignes de la carrière des deux Rocaforti dans un contexte difficile, celui des règnes de Louis II et Louis III d'Anjou, afin de mesurer les composantes de leur domination. Car les Rocaforti font partie, chacun à leur mesure, des élites de leurs communautés et appartiennent à des réseaux nombreux et croisés. Cette étude s'attarde par ailleurs sur l'influence des Franciscains - et notamment de leurs théories économiques dans la construction de l'identité marchande du début du XVe siècle -, en revenant en particulier sur les formes d'actions publiques des élites urbaines réalisées au nom du bien commun.

  • Titre traduit

    The figure of Bertrand de Rocaforti : experiences, identities and social advancement strategies in Provence in the beginning of the 15th century


  • Résumé

    This thesis is an original corpus, pragmatic source led, indepth study in to the questions of a merchant's identity and forms of social dominance in Marseilles between 1380 and 1430. This work aims to achieve a better understanding of the urban elite within the context of a influential Western Mediterranean city at the end of the Middle Ages, through the experiences of two contemporary and honomous merchants:the Bertrand Rocafortis. A microhistoric approach allows us to shine a light on the careers of the two Rocafortis in a difficult context, that of the reigns of Louis II and Louis III d'Anjou and therefore analyse the different componants of their social dominance. Both Rocafortis belonged to elite urban circles and numerous socio-economic networks. This study will also focus on the influence of the Franciscans and notably their economic theories and how they impacted the construction of a merchant's identity at the beginning of the XVth century, in particular acts of the urban elite that were performed in the interest of the public good.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (689 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 535-576

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.