La régulation a-t-elle un rôle à jouer dans l'éthique en entreprise ?

par Toufik Debbab

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Yves Naudet.

Le président du jury était Pierre Garello.

Le jury était composé de Jean-Yves Naudet, Pierre Garello, Marian Eabrasu, François Facchini.

Les rapporteurs étaient Marian Eabrasu, François Facchini.


  • Résumé

    Depuis le début des années 90, les questions liées à l’éthique des affaires, à la gouvernance d’entreprise et à la responsabilité sociale de l’entreprise, font l’objet d’un intérêt considérable. Cet intérêt, qui ne faiblit pas, témoigne du fait qu’il ne s’agit pas d’un simple effet de mode, mais que l’on assiste au développement d’une perception nouvelle et durable du statut et du rôle de l’entreprise dans la société. Cependant, les scandales financiers, qui ont affecté l’économie mondiale, ont eu le mérite de relancer le débat sur le fonctionnement des gouvernements d’entreprises, mais surtout, ils ont conduit les acteurs économiques à entamer une réflexion sur les principes d’éthique et de gouvernance d’entreprise. Ces deux concepts deviennent les fondements des nouvelles réflexions portant sur le management moderne des firmes. Les attentes des parties prenantes et des marchés financiers, tout comme celles des consommateurs mieux renseignés sur le comportement des entreprises, se font de plus en plus exigeantes dans le sens de l’éthique et de la transparence. Dorénavant, les entreprises françaises doivent répondre aux obligations et devoirs qui sont les leurs vis-à-vis de leur environnement. Elles se doivent de gérer leur image auprès de leurs parties prenantes. Un des moyens efficaces pour gérer les risques de réputation est de mettre en place une gouvernance d’entreprise comportant une gestion anticipative des risques, une écoute des parties prenantes et une communication transparente sur les problèmes rencontrés par l’entreprise.

  • Titre traduit

    regulating has-she a role to play in business ethics


  • Résumé

    Since the early 90s, issues related to business ethics, corporate governance and social responsibility of the company are the subject of considerable interest. This interest, which remains strong, reflecting the fact that this is not just a fad, but we are witnessing the development of a new and lasting perception of the status and role of the business in society. However, the financial scandals that have affected the world economy, had the merit to revive the debate on the functioning of corporate governments, but most importantly, they have led economic agents to initiate a reflection on the ethical principles and corporate governance. These two concepts become the foundation of new reflections on modern management firms.The expectations of stakeholders and the financial markets, like those of better informed consumers about corporate behavior, are increasingly demanding in the sense of ethics and transparency. Now, French companies must comply with the obligations and duties which are theirs with respect to their environment. They must manage their image among their stakeholders. One effective way to manage reputation risks is to implement corporate governance with a proactive risk management, listening stakeholders and transparent communication on the problems faced by the company.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(268 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 245-258

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.