Les déterminants de l'engagement dans un processus d'échange informel de connaissances : contribution à l'étude d'un modèle d'amélioration du succès des projets d'innovation

par Damien Dietsch

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Serge Baile.


  • Résumé

    Les échanges de connaissances réalisés par voie informelle entre acteurs de l’innovation sont pratique courante. L’objectif de cette recherche vise à mettre en évidence, d’une part, les facteurs qui déterminent l’engagement d’un individu dans un processus d’échange de connaissances par voie informelle avec un tiers extérieur à son entreprise et, d’autre part, dans quelle mesure la connaissance acquise par voie informelle est susceptible d’impacter la performance des projets d’innovation. Pour ce faire, une démarche méthodologique en deux temps a été utilisée. Une étude exploratoire a tout d’abord été menée auprès de 10 responsables de l’innovation qui, de manière complémentaire à l’analyse de la littérature, a permis de construire notre modèle causal. Ce modèle a, par la suite, été validé par un échantillon de 360 acteurs de l’innovation. Outre la confirmation de la qualité du modèle, il ressort de cette étude trois enseignements majeurs. Tout d’abord, que ce sont les facteurs individuels qui influencent le plus la décision d’un individu d’échanger de la connaissance par voie informelle ; ensuite, que la connaissance acquise par voie informelle influence positivement la performance des projets d’innovation ; et, enfin, que les intermédiaires de l’innovation influencent positivement le lien entre les types d’échanges et la performance des projets d’innovation. Ces résultats apportent des contributions majeures d’un point de vue académique et managérial, et ouvrent de nombreuses voies de recherche dans un contexte d’innovation ouverte

  • Titre traduit

    Determinants of the commitment in an informal knowledge exchange process : contribution to the study of a model for the improvement of innovation projects success


  • Résumé

    Informal knowledge exchanges between innovation actors are common. The aim of this research is to highlight, first, the factors that determine the commitment of an individual in an informal knowledge exchange with a third party outside his company and, second, to what extent the knowledge gained by informal route is likely to positively impact the performance of innovation projects. To do this, a methodological approach in two stages was used. An exploratory study was first conducted with 10 leaders of innovation, which complementarily to the analysis of the literature allowed us to build our causal model. This model has subsequently been validated by a sample of 360 innovation actors. Besides confirming the quality of the model, it follows from this study three major lessons. First, it is the personal factors that influence the most the decision of an individual to share knowledge through informal channels; secondly, the knowledge acquired by informal channels positively influences the performance of innovation projects; and, finally, the innovation intermediaries positively influence the relationship between the different types of exchange and the performance of innovation projects. These results provide major contributions of an academic and managerial point of view, and have opened up vistas for research in an open innovation context

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (477 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 341-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3377
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.