Internationalization and the renewal capability of the firm

par Monica Rivière

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Pierre-Xavier Meschi.

Le président du jury était Alain Ged.

Le jury était composé de Pierre-Xavier Meschi, Alain Ged, Ana Colovic-Lamotte, Ulrike Mayrhofer, Ludovic Dibiaggio.

Les rapporteurs étaient Ana Colovic-Lamotte, Ulrike Mayrhofer.


  • Résumé

    L'une des principales préoccupations des chercheurs et des praticiens dans le domaine de la stratégie durant la dernière décennie a été de comprendre comment les entreprises développent et maintiennent leur avantage concurrentiel. Bien qu'il existe de nombreux travaux théorisant le renouvellement des ressources et compétences des entreprises à la fois dans le champs de la stratégie et des organisations, les études empiriques sont rares et la plupart du temps aboutissent à des conclusions ambiguës. Notre objectif est de mieux comprendre le rôle de l'internationalisation des entreprises dans leur capacité à renouvellement leurs ressources et compétences. A cette fin, nous théorisons à la fois le renouvellement et l'internationalisation en tant que processus pour capturer, développer, partager et optimiser les connaissances propices à l'internationalisation et au maintien d’une performance supérieure (Cavusgil & Knight, 2015: 10). Le processus de renouvellement des ressources et compétences se fonde sur les pratiques de détection et de saisie des opportunités stratégiques et de renouvellement de l'entreprise (Teece, 2007). Le processus d'internationalisation, d'autre part, est étudié à travers trois dimensions: la dynamique d’expansion géographique, celle d’expansion « en profondeur » (que l’on appellera le chemin d’internationalisation), et la vitesse (ou rythme) d’internationalisation


  • Résumé

    One of the main preoccupations of scholars and practitioners in the strategy field in the last decade has been to understand how firms achieve and maintain competitive advantage. Although academic support exists for theorizing renewal capability in both strategy and organizational research, empirical studies are scarce and mostly non-homogeneous, making advancing a common understanding difficult. This thesis is dedicated to filling this gap. We are keen to advance our understanding of the role of internationalization in the renewal capability of the firm. With this aim, we theorize both renewal and internationalization as processes and managerial orchestrations (strategies) “to capture, develop, share and optimize knowledge conducive to internationalization and superior performance” (Cavusgil & Knight, 2015: 10). The renewal process draws on practices of sensing and seizing strategic opportunities and renewing the business (Teece, 2007). The internationalization process, on the other hand, is studied across three dimensions: through dynamics in breadth and in depth (the path), and by the speed (the pace) of foreign expansion

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 178-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3354
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.