Gaston Defferre : de l'émancipation des colonies à l'émancipation des collectivités territoriales

par Benoît Hannart

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Luchaire.

Le président du jury était Jacques Bourdon.

Le jury était composé de Yves Luchaire, Jacques Bourdon, Nicolas Kada, Gérard Marcou.

Les rapporteurs étaient Nicolas Kada, Gérard Marcou.


  • Résumé

    Gaston Defferre aura été ministre de la France d'outre-mer en 1956/1957 sous la IVème République et ministre de l'intérieur et de la décentralisation de 1981 à 1984 sous la Vème République. Si les événements de la guerre d'Algérie - départements qui ne relevaient pas de sa compétence ministérielle - ont « balayé » le régime constitutionnel de la IVème République, la loi-cadre restera comme une initiative éphémère, sauf dans les autres territoires de la France d'outre-mer qui n'accéderont pas à l'indépendance dans les années 1960. Vingt-cinq ans plus tard, Gaston Defferre qui avait prédit en 1957 que s'il revenait au pouvoir dans l'appareil de l'Etat, il décoloniserait la province par rapport à Paris, sera chargé dès la mise en place du gouvernement de Pierre Mauroy en juillet 1981 de conduire avec l'appui remarqué du premier ministre, « la grande affaire du septennat de François Mitterrand ». Centrée sur les débats parlementaires des deux périodes étudiées, la recherche démontre qu'il n'est pas anodin de voir derrière ces deux textes, une ambition continue, une capacité d'anticipation incontestable et une parfaite maîtrise des débats parlementaires. A l'heure ou l'acte III de la décentralisation paraît s'enliser dans les méandres et les renoncements, l'acte I de 1982 a montré qu'un homme d'Etat pouvait par la force de ses engagements et sa personnalité, conduire à leurs termes deux réformes législatives majeures dans des contextes très différents, mais puisant toutes les deux dans la promotion des libertés locales

  • Titre traduit

    Gaston Defferre : emancipation of the colonies to emancipation of the territorial collectivities


  • Résumé

    Gaston Defferre will have been a Secretary of overseas France in 1956/1957 under the IVth Republic and a Secretary of inside and the decentralization of 1981 in 1984 under the Vth Republic. If the events of the Algerian War - departments which did not raise his ministerial competence - "swept" the constitutional regime of the IVth Republic, outline law will stay as a short-lived initiative, except in the other territories of overseas France which will not reach the independence in the 1960s. Twenty five years, Gaston Defferre who had predicted in 1957 that if he returned to the power in the state apparatus, he would decolonize the province with regard to Paris, will be in charge from the implementation of the government of Pierre Mauroy in July, 1981 to lead with the support noticed by Prime Minister, " the big affair of the seven-year term of François Mitterrand ". Centered on the parliamentary debates of two studied periods, the search demonstrates that he is not harmless to see behind these two texts, an ambition continues, a capacity of indisputable anticipation and master's degree of the parliamentary debates. At the hour or the act III of the decentralization appears to sink into meanders and renunciation, the act I of 1982 showed that a statesman could by the strength of his commitments and his personality, to lead to their terms two major legislative reforms in very different contexts, but drawing both from the promotion of the local liberties

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (430-127 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 419-429. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3317
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.