Alimentation de caprins, ovins et bovins viande dans les régions chaudes. "Evaluation des besoins énergétiques et protéiques des animaux et réponses animales à l’alimentation. Evaluation du système d’unité d’alimentation INRA à prédire la valeur des ressources fourragères"

par Nizar Salah

Thèse de doctorat en Nutrition animale

Sous la direction de Harry Archimède et de Daniel Sauvant.


  • Résumé

    L’objectif général du projet de thèse était de produire des connaissances pour contribuer au développement de bonnes pratiques d’alimentation des caprins, ovins et bovins des régions chaudes. La méthodologie utilisée dans ce projet a croisé des méta-analyses à une approche expérimentale. Les besoins énergétiques d’entretien des caprins, ovins et bovins des régions chaudes seraient plus élevés que ceux des ruminants des régions tempérées. Ces différences ont été partiellement attribuées à la capacité des génotypes animaux de ces régions de mobiliser une fraction des nutriments ingérés à des fonctions non productives dont l’adaptation aux stress et le coût énergétique de l’ingestion et la digestion de rations plus fibreuses. Des besoins énergétiques pour la production du même ordre de grandeur que ceux des génotypes des régions tempérées ont été estimés. Nos estimations des besoins protéiques d’entretien et de production indiquent que ceux-ci sont plus élevés avec les génotypes tropicaux comparativement aux génotypes tempérés.La hiérarchie des besoins entre espèces varie avec leurs modalités d’expressions (expression du poids métabolique).Le système d’unité d’alimentation énergétique et protéique de l’INRA, basé sur une approche mécaniste de l’utilisation des aliments, conduit potentiellement à une bonne évaluation des ressources alimentaires. Cependant, certains coefficients doivent être révisés pour tenir compte de la composition spécifique des ressources fourragères disponibles en régions chaudes.

  • Titre traduit

    Nutrition of goats, sheep and cattle in tropical and warm conditions « Evaluation of energy and protein requirements and animal responses to diet. Evaluation of INRA system to predict nutritive value of forage resources »


  • Résumé

    The overall aim of the thesis project was to generate knowledge to contribute to the development of good feeding practices for sheep goats and cattle in warm regions. The methodology used in this project crossed meta-analysis to an experimental approach. The maintenance energy requirements of goats, sheep and cattle in warm regions are higher than those of ruminants in temperate regions. These differences were partly attributed to the capacity of livestock genotypes of these regions to mobilize a fraction of the nutrients ingested for unproductive functions adaptation to stress and the energy cost of ingestion and digestion of more fibrous diets. The estimation for the energy requirements for production was the same order of magnitude as the genotypes of temperate regions. Our estimates of protein requirements for maintenance and production show that they are higher with tropical genotypes compared to temperate genotypes.The hierarchy of needs between species varies with their modes of expression (expression of metabolic weight).The energy and protein supply unit system of INRA, based on a mechanistic approach to the use of feed, potentially leads to a good assessment of food resources. However, some factors must be revised to reflect the specific composition of forage resources in warm regions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.