Contribution au design du documentaire interactif : jonction et disjonction des figures de l'utilisateur de B4, fenêtres sur tour, coproduit par France Télévisions

par Samuel Gantier

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Sylvie Leleu-Merviel.

Le président du jury était Bernard Darras.

Le jury était composé de Sylvie Leleu-Merviel, Pierre Beylot, Guillaume Soulez, Serge Bouchardon, Voyelle Acker.

Les rapporteurs étaient Pierre Beylot, Guillaume Soulez.


  • Résumé

    Ces dix dernières années, plusieurs centaines de web-documentaires ont été publiés sur Internet. Si ce format émergent connaît un succès d’estime important auprès des professionnels des médias, son design ne va pas de soi. Dès lors, comment les théories du cinéma documentaire et des médias informatisés éclairent-elles les métamorphoses médiatiques caractéristiques de ces « nouvelles écritures » ? Quels sont les enjeux ontologico-esthétiques et communicationnels d’un documentaire interactif ? Quel rôle et quel pouvoir l’instance d’énonciation doit-elle octroyer à un « spectateur-actant » ? Afin de répondre à ces questions, un état des lieux de la production francophone permet tout d’abord d’établir une typologie des différents modes d’interaction. Ensuite, une approche ethnographique, fondée sur une observation participante du design de B4, fenêtres sur tour, au sein de France Télévisions, interroge l’ensemble des controverses socio-techniques et sémio-pragmatiques qui jalonnent les six mois de conception. Une analyse par théorisation ancrée met en exergue les différentes dimensions d’un Utilisateur Modèle négociées, de manière plus ou moins implicite, par l’ensemble des acteurs. Enfin, les usages supposés du web-documentaire sont confrontés à une évaluation de l’expérience utilisateur. Les jonctions et disjonctions entre les figures d’un Utilisateur Modèle, Statistique et Empirique contribuent in fine à mieux appréhender le design de ce format hybride et non stabilisé.

  • Titre traduit

    Contributions to interactive-documentary design : junction and disjunction of user profiles of B4, windows on towers (a France Télévisions coproduction)


  • Résumé

    In the last few years, several hundred interactive documentaries (i-docs) have been published on the Internet. If many media professionals prize the i-doc format, its design remains a challenging feat. Given this, what light do film documentary theories and digital media shed on the mediated metamorphoses that typify the “New Writings” movement? What are the communicational and ontologico-aesthetic issues of i-docs? What role and what power should an instance of enunciation accord to the “actant-spectator”?In response to these questions, our study of the current state of the French-speaking production scene brought to the fore a typology of interaction modes. Following this observation, an ethnographic approach, based on a participant observation method, questioned the overall sociotechnical and semio-graphic issues that marked the six-month design process of an i-doc called B4, fenêtres sur tour for the State-run France Télévisions. A Grounded Theory analysis of the data highlighted the different dimensions of a more or less implicit negotiated Model User used by the actors. Finally, the purported uses of i-docs were questioned in evaluating users’ experience. The junctions and disjunctions involving the interaction of the User, Statistical and Empirical Models contributed to a better grasp of the designing of the hybrid and non-stabilised i-doc format.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Valenciennes- Bib électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.