Contribution à l'étude des effets d'un programme d'activités physiques adaptées durant la grossesse chez la femme

par Racha Doya

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Biomécanique.

Sous la direction de Eric Watelain, Philippe Gorce et de Antonio Pinti.

Le président du jury était Denis Houzé de l'Aulnoit.

Le jury était composé de Eric Watelain, Philippe Gorce, Antonio Pinti, Pascale Duché, Geneviève Dumas.

Les rapporteurs étaient Pascale Duché, Geneviève Dumas.


  • Résumé

    La grossesse chez la femme peut avoir des répercussions sur la santé physique (SP), la qualité de la vie (QV), et conduire à certaines limitations lors des activités de la vie quotidiennes (AVQ).Dans un premier temps, nous confirmons la fréquence assez élevée des douleurs chez la femme sédentaire durant la grossesse. Ces douleurs sont associées à une diminution de la QV et de la SP conduisant à des effets défavorables voire risqués sur la réalisation de certaines AVQ telle que la traversée d’une rue. En post-partum (PP), ces douleurs ont perduré avec toujours un effet négatif sur la QV et la SP. Dans un deuxième temps, nous abordons l’association entre les douleurs et un changement de la motricité sportive en PP. Ces effets négatifs de la grossesse menacent la vie sportive de la femme restée sédentaire durant la grossesse. Ainsi, elle ne réalise plus le geste du coup droit au tennis, utilisé comme paradigme, de la même manière. Dans un troisième temps, nous proposons un programme de renforcement musculaire centré sur le tronc pour contribuer à contrecarrer les effets négatifs. Les effets de ce programme semblent prometteurs et globalement plus importants que ceux des autres programmes de la littérature. Les femmes actives durant la grossesse ont une intensité nettement plus faible de douleurs, leur permettant de préserver une meilleure SP et une meilleur QV, conduisant à plus de facilité et moins de prise de risque lors de cette même tâche de traversée de rue. Le maintien de l’effet de notre programme est également mise en évidence en PP avec toujours une intensité des douleurs plus faible et une bonne QV et SP. Le geste technique de tennis (coup droit) en PP montre que les femmes sportives et actives durant la grossesse réalisent ce geste, de la même manière que sans grossesse. Enfin, nous avons montré que les effets de la grossesse sont peu différents chez les femmes sportives ou non lorsqu’il s’agit d’une grossesse sédentaire. De même, les effets de notre programme, durant la grossesse, sont globalement similaires sur des femmes déjà sportives ou non.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the effects of a program of adapted physical activity during pregnancy in women


  • Résumé

    The pregnancy in women can affect physical health (PH), quality of life (QoL), and lead to some limitations in activities of daily life (ADL). Firstly, we confirm the high frequency of pain in sedentary women during pregnancy. These pains associated with a decrease in PH and in QoL leading to adverse effects or risks in the achievement of some ADL such as crossing a street. In post-partum (PP) period, these pains persisted with always a negative effect on the QoL and PH. Secondly, weconsider the association between pain and changes in motor function in a sportive gestural in women in PP period. These negative effects of pregnancy threaten the sporting life of the woman which remained sedentary during pregnancy. Thus, she does not realize the forehand in tennis, used as a paradigm, in the same manner. Thirdly, we propose a strengthening general program centered on the trunk to help counteract the negative effects. The effects of this program are promising and generally more important than those of other programs in the literature. Active women during pregnancy have a significantly lower intensity of pain, enabling them to preserve a better PH and a better QoL, leading to more ease and less risk-taking during this same task crossing street. Maintaining the effect of our program is also evidence in PP, always with lower pain intensity and a better QoL and PH. The technical gesture in tennis (the forehand) in PP shows that the sportive and active women during pregnancy realize this gesture, in the same manner as without pregnancy. Finally, we showed that the effects of pregnancy are only slightly different in sportive or non-sportive women when it is a sedentary pregnancy. Similarly, the effects of our program, during pregnancy, are overall similar in women already sportive or not.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Valenciennes- Bib électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.