Poétiques expérimentales et engagement : Poésie concrète, visuelle, sonore et pièces radiophoniques expérimentales dans l'espace germanophone de 1945 à 1970

par Bettina Thiers

Thèse de doctorat en Etudes germaniques

Sous la direction de Bernard Banoun et de Monika Schmitz-Emans.

Soutenue le 05-12-2014

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (équipe de recherche) .

Le président du jury était Françoise Lartillot.

Les rapporteurs étaient Françoise Lartillot, Linda Simonis.


  • Résumé

    Les poésies concrète, visuelle, sonore, apparues au début des années 1950 dans une vingtaine de pays du monde, dont l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche, et les pièces radiophoniques expérimentales ont, jusqu’à présent, été perçues comme jeux formels avec le matériau verbal épargnant à leurs auteurs une prise de position politique par rapport au réel. Face à la réception réductrice du concept sartrien de « littérature engagée », les poétiques expérimentales apparaissent comme « désengagées ». Or, les auteurs invoquent la portée politique de leur déconstruction de poétiques traditionnelles, de normes linguistiques et de modes de pensée de la culture occidentale. Les formes d’écriture expérimentale ne seraient-elles pas alors des choix politiques au sens où elles ébranlent des visions et expériences du monde? Cette mise à distance du réel provoquerait ce que Rancière appelle la « subjectivation politique », c'est-à-dire l’émancipation du citoyen par rapport à son identité sociale figée par des manières de dire et de penser. Montrant l’intention politique immanente à certains choix poétiques cette étude aborde la notion d’engagement sous un angle poétologique

  • Titre traduit

    Experimental poetics and engagement : concrete poetry, visual poetry, sound poetry and experimental radio plays in German speaking countries from 1945 to 1970


  • Résumé

    Concrete, visual and sound poetry, as well as experimental radio plays, appearing in the early 1950s in Germany, Switzerland and Austria specifically, have until now been perceived as formal games with language, sparing their authors from taking any political position with regards to reality. Given this narrow understanding of the sartrian concept of “engaged literature”, experimental poetry hence appeared as “disengaged.” And yet, authors insist on the deconstruction of traditional poetry, of linguistic norms and of the Occidental vision of culture. As a consequence, shouldn’t we also understand experimental literary forms as political in the sense that they shatter our traditional vision and experience of the world? The distance taken from reality leads to what Rancière calls “political subjectivity”, by which he means the emancipation of the individual from a fixed social identity through news ways of saying and thinking. Analyzing the political intention inherent to specific poetical choices, this study offers a poetic approach of literary political engagement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.