Traitement des gestes sans signification en mémoire de travail : Structure, stratégies et optimalisation

par Guillaume Gimenes

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Valérie Pennequin.

Soutenue le 04-12-2014

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec SHS/12/EA 2114 PAV (équipe de recherche) .

Le président du jury était Lucette Toussaint.

Le jury était composé de Roger Fontaine.

Les rapporteurs étaient Yves Corson, Denis Brouillet.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail vise l’approfondissement des connaissances sur le traitement des gestes sans signification en mémoire de travail. Cette recherche se décompose en 5 études réparties sur trois temps : la caractérisation de la structure dédiée à ces stimuli ; les stratégies utilisées spontanément ; l’optimalisation des performances par des stratégies induites. Nos deux premières études montrent que les gestes sans signification sont traités par une composante dédiée en mémoire de travail. Celle-ci fonctionnerait à la manière de la boucle phonologique de Baddeley, Allen et Hitch (2011) tout en étant distincte d’elle. Les deux études suivantes mettent en évidence l'utilisation spontanée d’une verbalisation qui sert à l’évaluation des performances, sans pour autant les améliorer. À la vision des gestes, des traitements mnésiques verbaux et moteurs opèreraient en parallèle, sans pour autant que les traces mnésiques se combinent. Enfin, la dernière étude établit que le rappel gestuel est facilité par l’utilisation d’une stratégie verbale induite. En revanche, les performances ne sont pas améliorées par une stratégie de répétition gestuelle. Une combinaison entre différentes traces mnésiques peut donc s’effectuer en cas d’induction d’une stratégie permettant la concordance entre geste et mot. La discussion de la thèse s’articule autour d’une mise à jour du modèle de Baddeley et al. (2011), par l’addition d’une nouvelle composante nommée « boucle motrice ». Les gestes semblant être particulièrement sujets au contexte, nous ouvrons également le cadre de cette recherche sur les théories de cognitions ancrées et incarnées (Wilson, 2002 ; Barsalou, 2008), ainsi que sur le modèle des processus imbriqués (Cowan, 2001)

  • Titre traduit

    Treatment of meaningless gestures in working memory : structure, strategies and optimization


  • Résumé

    The objective of this work is to improve knowledge on the treatment of meaningless gestures in working memory. This research is based on five studies divided into three phases: the characterization of the structure dedicated to these stimuli; strategies used spontaneously; and optimization of performance due to induced strategies. Our first two studies show that meaningless gestures are processed by a dedicated working memory component. This component operates like the phonological loop of Baddeley, Allen and Hitch (2011) whilst being distinct from it. The next two studies highlight spontaneous verbalization, which is used in metacognitive judgments of performances, yet without improving the latter. When participants are watching gestures, both verbal and motor encoding could operate at the same time, though without combination of memory traces. The last study shows that the recall of gestures is facilitated by the use of an induced verbal strategy. However, performance is not improved by a gestural strategy. By consequence, a combination of the different memory traces is possible when words match gestures. The discussion of the thesis is structured around an update of Baddeley’s model (Baddeley et al., 2011) by adding a new component called the "motoric loop". As the gestures seem to be particularly prone to context, we are also opening the framework of this research on theories of embodied cognition (Wilson, 2002) and grounded cognition (Barsalou, 2008), as well as the embedded processes model of working memory (Cowan, 2001)



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 01-01-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.