Les mécanismes de la résilience organisationnelle.

par Yves Trousselle

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Daniel Leroy et de Richard Soparnot.

Soutenue le 27-01-2014

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Val de Loire Recherche en Management (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alain Desreumaux.

Le jury était composé de Amaury Grimand, Bénédicte Vidaillet.

Les rapporteurs étaient Alain Desreumaux, Isabelle Vandangeon Derumez.


  • Résumé

    Les théories portant sur l'analyse stratégique, sur l’alignement et les configurations organisationnelles ne suffisent plus aux entreprises pour garantir leur pérennité dans des environnements devenus de plus en plus tumultueux. Aux compétences d’anticipation doivent à présent s’ajouter des facultés nouvelles d'adaptation. Les travaux de Weick K.E. portant sur les organisations hautement fiables (HRO : High Reliability Organization) et d’autres traitant du management de crise nous ont permis d’identifier le concept de résilience organisationnelle. De manière générique, la résilience est ce qui permet à un système de ne pas disparaître suite à un choc grave et de rebondir parfois pour se développer à nouveau. Nous avons défini la résilience organisationnelle de manière théorique comme la manifestation lors d’une crise traumatique d’un ou plusieurs des processus : de la résilience psychologique individuelle, de la résilience collective ou de la résilience écoenvironnementale. Ces processus, lorsqu’ils se manifestent, permettent à l’entreprise de survivre à la crise et de ne pas disparaître.

  • Titre traduit

    The mechanisms of organizational resilience


  • Résumé

    Theories on strategic analysis, alignment and organizational configurations are no longer sufficient for companies to ensure their survival. Environments become more and more turbulent. Skills of anticipation are not good enough now, companies need also adaptability. Research works from Weick K.E. on the HRO (High Reliability Organizations) and from other authors who work on crisis management have enabled us to identify the concept of organizational resilience. Resilience is usually defined as the properties of a system able to sustain a severe shock, to bounce and to grow again. We defined organizational resilience as the manifestation, during a traumatic crisis, of one or more of these three processes: individual psychological resilience process, collective resilience or eco environmental resilience. These processes when they occur, allow the company to survive to the crisis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.