Impact of service trade liberalization for developing countries : Evidence form Tunisia

par Nizar Jouini

Thèse de doctorat en Sciences Economiques

Sous la direction de Daniel Mirza.

Le président du jury était Francesco Magris.

Le jury était composé de Marcelo Olarreaga, Jose De Sousa, El Mouhoub Mouhoud.

  • Titre traduit

    Pas de titre en français


  • Résumé

    Cette thèse analyse les effets de la libéralisation du commerce des services en Tunisie. Le premier chapitre, étudie à l’aide d’un modèle DSGE, l'effet global de la libéralisation du secteur des services marchands sur la croissance économique tout en estimant les barrières à l'entrée que doivent supporter les investisseurs afin d’accéder à ce marché. Le deuxième chapitre analyse le cas particulier de la libéralisation du secteur bancaire ainsi que les effets sur l’accumulation du capital. En particulier, il suggère que l'accroissement de la concurrence via plus de libéralisation est bénéfique pour le secteur bancaire tunisien et permettra de doubler la quantité de capital réellement accumulé. Le troisième chapitre procède à l’estimation des effets direct et indirect de la libéralisation du transport aérien sur les flux de touristes dans les pays Méditerranéens. Les accords signés par ces pays seront considérés au même titre que ceux signés entre pays tiers. En effet, lorsque ces pays tiers disposent d'aéroports de transit par lesquels passent les touristes pour se rendre dans les pays de la Méditerranée, un accord de libéralisation les concernant peut ainsi être bénéfique aux derniers. Nous constituons une base originale pour tenir compte de tous ces accords. Nos résultats montrent que la libéralisation des secteurs de service en Tunisie a un effet positif et dépend essentiellement de la performance su secteur des biens et barrières à l'entrée, évalués à 37% de la production totale. En ce qui concerne le secteur bancaire tunisien, la libéralisation a un impact positif sur l'accumulation de capital pouvant aller jusqu'à 200% de l'accumulation actuelle. Enfin, l'étude de la libéralisation du transport aérien sur le tourisme montre qu'il y a une augmentation des flux de touristes utilisant des routes directes et indirectes. L'effet direct d'un accord (suite à l'accroissement d'une unité de l'indice de libéralisation) accroît de 3 à 4% les flux touristiques, tandis que l'effet indirect est compris entre 2% et 3%.


  • Résumé

    This dissertation focuses on the effects of trade service liberalization in Tunisia. Using a DGSE model, the first chapter studies the overall effect of service liberalization on economic growth while considering the non-tariff barriers preventing investors to access this market. The second chapter analyzes the particular case of the banking sector liberalization by estimating its effect on capital accumulation. In particular, it suggests that increasing bank competition via liberalization is benefitting to the Tunisian banking sector up to a doubling of its capital accumulation. The third chapter shall estimate the direct and indirect effect of air transport liberalization on tourist flows in the southern Mediterranean countries. The agreements signed by these countries will be considered as well as those signed between third countries. In particular, when these third countries have transit airports through which pass tourists to visit Mediterrenean countries, liberalization can also be beneficial to the latter. For this purpose we have collected an original database to account for all of these agreements. Our results show that the liberalization of the service sector in Tunisia has a positive effect and depends mainly on the performance of the goods sector as well as the value of non-tariff barriers, evaluated at 37% of total of production. Morever, the liberalization of the Tunisian banking sector has a positive impact on capital accumulation running up to about 200 % of the current accumulation. Finally, the study of air transport liberalization on tourism shows that there is an increase in tourist flows using direct and indirect routes. The direct effect (following one unit increase of the liberalization index) increases the tourist flows by 3 to 4 percent, while the indirect effect is between 2 and 3 percent.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.