Impact du phénotype des macrophages résidents sur la nature de la réponse inflammatoire précoce lors d'une infection par Staphylococcus aureus

par Solène Accarias

Thèse de doctorat en Immunologie et maladies infectieuses

Sous la direction de Séverine Boullier et de Guillaume Tabouret.

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail était de caractériser la réponse immunitaire orchestrée par les macrophages résidents péritonéaux (PerMF) des souris C57BL/6 et DBA/2, respectivement résistantes et sensibles à l'infection par S. Aureus. Nous avons démontré que : (i) suite à l'infection, les PerMF des C57BL/6 meurent par pyroptose à un taux plus élevé que ceux des DBA/2. (ii) la cinétique de pyroptose est liée au phénotype basal des PerMF et (iii) cette cinétique module la réponse inflammatoire précoce. Nous avons également caractérisé, par une analyse en cellule unique, deux populations de PerMF: les LPM ou SPM (large ou small peritoneal macrophages) qui (i) présentent un profil M2 distinct et (ii) diffèrent des macrophages recrutés par le thioglycolate. En conclusion, ce travail démontre l'importance du phénotype basal des PerMF, en établissant une relation entre ce phénotype, fonction du fond génétique de l'hôte, et la qualité de la réponse inflammatoire contre S. Aureus.

  • Titre traduit

    Impact of resident macrophage phenotype in early inflammatory response to S. Aureus infection


  • Résumé

    The objective of this work was to compare the inflammatory response orchestrated by peritoneal resident macrophages (PerMF) in C57BL/6 and DBA/2 mice, respectively resistant or sensitive to S. Aureus infection. We demonstrated that: (i) upon infection, PerMF of C57BL/6 mice are dying by pyroptosis at a much higher rate than in DBA-2 mice (ii) pyroptosis kinetics depends on the basal phenotype of PerMF (M1 or M2) (iii) this kinetics modulates the early inflammatory response. Using an innovative approach based on single-cell gene expression analysis, we also characterized two populations of PerMF: LPM and SPM (large or small peritoneal macrophages). SPM and LPM express different molecules but both show an M2 phenotype, different from macrophages recruited by thioglycolate. Altogether, these results prove that the ground phenotype of resident macrophages, in association with host genetics, directly influences the early inflammatory response induced by S. Aureus infection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-208

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0273
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.