Apport de la vision par ordinateur dans l'utilisabilité des neuroprothèses visuelles

par Grégoire Denis

Thèse de doctorat en Image, information, hypermédia

Sous la direction de Christophe Jouffrais et de Corinne Mailhes.

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'OMS estime que 45 millions de personnes dans le monde sont aveugles. Avec le vieillissement de la population, ce chiffre ne cesse de progresser car la cécité touche majoritairement les personnes âgées. Les neuroprothèses visuelles ont pour objectif de restaurer une forme de vision. Ces systèmes convertissent les informations de la scène visuelle en percepts lumineux via des microstimulations électriques du système visuel. La perception visuelle ainsi générée consiste en un ensemble restreint de phosphènes. Ces systèmes sont, à ce jour, inutilisables dans un environnement naturel : l'information visuelle restituée est insuffisante pour que les personnes implantées puissent se déplacer, localiser des objets et les reconnaître. Au cours des dernières décennies, la vision par ordinateur a connu d'énormes avancées, grâce aux améliorations apportées aux algorithmes de traitement d'images et à l'augmentation de la puissance de calcul disponible. Il est désormais possible de localiser de manière fiable des objets, des visages ou du texte dans un environnement naturel. Or, la plupart des neuroprothèses visuelles intègrent une caméra facilement associable à un module de traitement d'images. Partant de ces constatations, nous avons montré qu'il est possible d'améliorer l'utilisabilité de ces systèmes, en utilisant des algorithmes de traitement d'images performants. En détectant des zones d'intérêt dans une scène naturelle et en les restituant à l'utilisateur par le biais d'un nombre limité de phosphènes, nos résultats indiquent qu'il est possible de restaurer des comportements visuo-moteurs adaptés : localisation d'objets, de visages ou encore de textes.

  • Titre traduit

    Impact of embedded computer vision in visual neuroprostheses usability


  • Résumé

    The WHO estimates that 45 million people worldwide are blind. This figure is rapidly increasing because of the ageing of the world population, as blindness primarily affects elderly people. Visual neuroprostheses aim at restoring a sort of vision. These systems convert visual information captured by a camera into dots-like percepts via electrical microstimulation of the visual system. The evoked visual perception corresponds to a black and white image with a few dozen of pixels with gaps separating them. Although these systems give great hope to blind people, they are still inefficient in a natural environment: the restored visual information is too coarse to allow complex functions such as navigation, object localization and recognition, or reading at a convenient speed. Over the last decades, computer vision has been steadily improving, thanks to the development of new image processing algorithms and the increase of processing power. For instance, this is now possible to localize objects, faces or texts in real outdoor conditions. Interestingly, most of the current visual neuroprostheses include an external camera making it possible to process the input images in order to adapt the phosphenes display. In the current work, we showed that real-time image processing can improve the usability of low resolution visual neuroprostheses relying on the extraction of high-level information from the input images. Indeed, our results showed that the augmentation of the phosphene display with a limited number of phosphenes allows restoring visuomotor behaviors, such as localizing pertinent objects, faces or texts within a natural scene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-164

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0256
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.