In situ Lorentz microscopy and electron holography in magnetic nanostructures

par Luis Alfredo Rodríguez González

Thèse de doctorat en Sciences de la matière

Sous la direction de Etienne Snoeck et de César Magén Dominguez.

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    In-situ par microscopie de Lorentz et holographie électronique de nanostructures magnétiques


  • Résumé

    Nous avons développé dans cette thèse des études quantitatives et qualitatives par microscopie de Lorentz (LM) et holographie électronique (EH) des configurations magnétiques de nanostructures étudiées in-situ sous champ magnétique ou à basse température. Les trois nanostructures magnétiques étudiées sont: des nanofils de Co et de Co50Fe50, des réseaux d'antidot de Co et des couches minces de La2/3Ca1/3MnO3. Les experiences de manipulation de parois de domaine magnétique (DW) dans les nanofils ont permis l'étude de la nucleation des DW, de leur propagation, de leur piégeage et dépiegage. Par LM nous avons étudié la configuration magnétique à la remanence et les processus de retournement dans les réseau d'antidots à haute densité. Enfin, nous avons mis en evidence par EH à 100K une separation de phase magnétique et une variation de l'anisotropie magnétocristalline dans les films minces de LCMO resultant de la déformation épitaxiale induite par le substrat.


  • Résumé

    In this thesis, we have developed quantitative and qualitative studies of the magnetic states of different magnetic nanostructures by in situ Lorentz Microscopy (LM) and Electron Holography (EH) experiments under application of magnetic field or working at low temperature (100 K), on three different magnetic nanostructures: L-shape Co and Co50Fe50 nanowires, Co antidot arrays and strained La2/3Ca1/3MnO3. DW manipulation experiments by magnetic field allowed characterize process such as DW nucleation, propagation, pinning and depinning in the nanowires. By in situ LM, remanent magnetic states and reversal magnetization process in high-density antidot arrays were studied. Finally, the effect of the substrate-induced strain in LCMO thin film were studied by EH at 100 K. We found that such strain effect produce a magnetic phase separation and/or variation in the magnetocrystalline anisotropy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0228
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.